Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Vos parties elles déchirent ! N'en perdez pas la trace, faites profiter les malheureux absents.
Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:29 pm

La rencontre




J’arrive enfin au lieu de rendez vous, un restaurant de Houston aux abords de l’aéroport.
Un énième coup d’œil à ma montre avant d’entrer m’indique à mon grand regret que j’avoisine l’heure de retard, j’ouvre la porte et repère sans difficulté Henry qui à ma grande surprise est attablé avec un groupe disparate.

_Bonjour, toutes mes excuses pour le retard, avec ces conflits en Amériques du sud et la crainte de l’invasion Brésilienne les contrôles de sécurité de l aéroport sont interminables !
_Pas de problème, c’est une joie de te voir et je t’en pris William assieds toi.

Après avoir salué et échangé de sommaires présentations avec chaqu’un des convives, je m’assois enfin.
Henry reprend alors la parole :
_Bien William, nous étions en train d’exposer nos récentes expériences ayant mené à notre rencontre, d’ailleurs je t en pris fais nous part de la tienne. Ensuite comme convenu nous essayeront de trouver une piste pour tenter de comprendre d’où proviennent ces faits !

_ A vrai dire tout commença assez étrangement pour moi, je balayai tranquillement l allée principale du cimetière où je travaille, lorsqu’ un corbillard lancé à pleine vitesse dévala la colline du cimetière, finissant sa course dans la guérite d’entrée.
Apparemment l’imbécile en charge de le conduire avait oublié le frein à main, le véhicule ainsi libéré et meut par la force de gravité commença sa course folle…Quel idiot, oublier le frein vous vous rendez compte !? »

A la vue de mes interlocuteurs je réalise alors que je m’égard et qu’ils doivent me prendre pour un vieux à moitié gaga.

Euh…excusez moi... Le plus surprenant dans tout ça c’est que le corbillard me faucha sur sa route, me propulsant sur plusieurs mètres, pourtant je me suis relevé dans la foulé, indemne avec seulement quelques bleus et quelques égratignures !
C’est après un court séjour à l hôpital local pour m’assurer que tout allait bien et essayer de comprendre ce qui avait bien pu ce produire que tu m’as contacté Henry.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:30 pm

Prélude (1ére scéance)



Nous sommes en 2020, la situation politique est inquiétante, certains pensent même qu’une Troisième guerre mondial se prépare.
Le Brésil jusque la plutôt pacifique c’est lancé dans une conquête expansionniste, conquérant en quelques semaines toutes les capitales d’Amérique du sud ainsi que leurs pays respectifs, pliant et enrôlant les populations locales.
A l’heure actuelle Arlando Cristobal le grand consul brésilien à l’aide de son armée assied sa domination sur le Mexique.
Les grandes puissances mondiales (et l’Iran) de leurs cotés préparent une coalition visant à résonner le Brésil par la voie diplomatique ou guerrière.

L’histoire de nos héros commence néanmoins à quelques milliers de kilomètres dans un restaurant d’Houston.
Suite à l’invitation d’Henry Daffronde un riche scientifique américain, ils sont attablés discutant d’étranges événements survenus il y a peu dans leurs vies et essayent d’y trouver une explication.

Faisons un rapide tour de table pour avoir une meilleure représentation de nos protagonistes et leurs récents passifs :
>Jack Black est un Grec brun aux yeux clairs d’âge, taille et corpulence moyenne.
Lors d’une partie de plongé un ébouilli rocheux lui tomba dessus, il se retrouva alors isolé de ses amis, pris au piège et pour couronner le tout sa bouteille d’oxygène percée. Il réussi cependant à se dégager et à remonter à la surface, soit 15 min en apnée, étrange non !?

>Hidetaka (le sans nom..) est un jeune homme Américain aux yeux légèrement bridé, il aurait voulu vivre lors du Japon féodale si bien qu’il s’entraine en dojo au Kendo. Celui-ci passa du jour au lendemain de novice maladroit à expert, battant son instructeur au maniement du katana, surprenant non !?

>William Curtis est un Anglais grand, mince et chauve, aux yeux verts très clairs, avoisinant la cinquantaine, se plaisant à laisser pousser un bouc fourni mais grisonnant.
Il balayait l allée principale du cimetière où il travaille, lorsqu’ un corbillard dont le conducteur avait oublié de mettre le frein à main dévala à pleine vitesse la colline du cimetière, le heurtant de plein fouet. N’aurait il pas du être dans le même état que le passager du corbillard !?

>Marc Lambert est un Français d’âge moyen pourvu d’une imposante stature, de longs cheveux blonds et d’yeux bleus. A la première occasion il exhibe fièrement ses tatouages, un sur le muscle pectoral gauche "Seul Dieu peut me Juger" et sur l'épaule droite un aigle impérial.
Lors d'une bagarre dans un bar il projette sur une dizaine de mètres son opposant d'un simple coup de poing. Balèze le mec mais vous en conviendrez pas assez pour une telle prouesse!

>Hhasparryn Zarrytseaokytar est un caucasien au teint halé, d’âge moyen, d’une stature frêle et aux yeux noirs. Au premier coup d’œil on voit bien qu’il ne prend pas grand soin de lui, les Orteils s’échappant de ses sandales le prouvent étant sales et pourvus d’ongles longs et jaunis.
Lors de la pratique d'un de ses passes temps favori, jouer au Casino. Il détecte d'un simple coup d'œil tous les vices de triche des croupiers. Ce jour la il fut expulsé du casino après avoir multiplié son butin du jour par trois en déjouant les tactiques des croupiers. Oui ça laisse rêveur, plus besoin de livret A !

>Henry Daffronde quand à lui est un Américain, véritable stéréotype du scientifique, le teint pale, de grosses lunettes surmontés d’une tignasse emmêlé, etc. Voila plusieurs semaines qu’il arrive sans mal à résoudre de tête des équations complexes que seul un ordinateur peut percer ou des heures de travail acharnés à l’aide de multiple brouillons. Pratique mais dur à croire n’est ce pas ?

Bref après avoir copieusement mangé ces derniers se mettent en quête de réponses, parcourant différents lieux d’Houston pour ce faire.
En définitive c’est la piste ésotérique qui fut la seule découverte notable, effectivement ils se rentent sans grandes convictions chez une voyante de renom. A la vue du groupe entrant dans son cabinet celle-ci entre dans une rage folle, les traitant de démons avant de convulser en baragouinant d’étranges paroles «Deva! Deva! Ibra's Kali valay! » « Nementodevos » « Loa » « Sedjet » « Pesedjet » ainsi qu’un« Vous brûlerez tous » avant de partir elle-même en cendre, oui littéralement en cendre ! Une Combustion spontanée en bonne et due forme !

Nos courageux héros prennent alors la fuite pour se rentrent chez Henry histoire de ne pas être inquiétés par les autorités mais surtout pour récupérer, Will étant sous le choc et les autres complètements épuisés par la journée.
A leur grande surprise un groupe de témoins de Jéhovah les attendent, après une courte discussion les fanatiques se jettent sur eux sans grande raison valable, une bagarre digne d’une rixe de bar débute.
Les attaquants enfin maîtrisés une abominable séance de torture s’en suit, écœurés Hhaspa, Henry et Will laissent les trois bourreaux à leur tache en plein milieux du salon. Ils découvrent après moultes menaces, giclés de sangs et sectionnements de membres que les agresseurs sont envoyé par les titans mythologiques pour les tuer.

Le lendemain matin, Quelqu’un tambourine à la porte, ce sont les cousins divins de nos personnages, Chargé de révéler leurs natures à nos héros ainsi que de leurs remettre des présents de leurs parents respectifs.
C’est ainsi qu’ils découvrent que ce sont des demis dieux !

Jack Black, découvre sa filiation à Poséidon Ouvre le coffre orné du symbole du panthéon Grec, y découvre : un collier munis d'un fer à cheval en bronze céleste qui lui permet d'invoquer un pégase .

Marc Lambert, découvre sa filiation à Cernunnos. Ouvre le coffre orné du symbole du panthéon Gaulois, une chouette en sort pour se poser sur son épaule et 5 guerriers Gaulois se matérialisent non loin de la.


Hhaspa, découvre sa filiation à Osiris. Ouvre le coffre orné du symbole du panthéon Pesedjet (Egyptien), y découvre *oublié à édit une dizaine de suivants ? *

Hidetaka découvre sa filiation à Kali Ouvre le coffre orné du symbole du panthéon Deva (hindou), Une épée batarde à double tranchant se matérialise alors devant lui, celle ci décuple sa force et lui conférant la magie du feu.

William Curtis, découvre sa filiation à Baron Samedi. Ouvre le coffre orné du symbole du panthéon Loa (vaudou), y découvre une chevalière pourvu d’un haut de forme en motif, celui-ci lui confère l’utilisation de la magie de l’illusion ainsi que l’invocation de cadavres ambulants et une puissante malédiction visant celui qui osera lui dérober!


On entend une forte alarme dans la ville.
Nous sortons de la maison avec les autres scions.
La maison de Henry explose (on suppose qu'il est mort). Les scions s'en vont très rapidement.
On reste tous les 5, on récupère une voiture; Jack est au volant.
Il y a des parachutistes partout dans le ciel. On se prend un char sur le côté; la voiture est hors d'usage.
Des soldats brésiliens nous arrêtent et nous fouillent; l'un d'eux confisque l'épée d'Hidetaka puis repartent.
On vole une autre voiture mais commencent à nous tirer dessus.
Hidetaka saute de la voiture pour récupérer son épée. Les brésiliens lui tirent dessus. William est touché et Jack décide de foncer sur eux. On saute tous de la voiture.
Hidetaka parvient à récupérer son arme et on s'enfuie de la ville. On parvient à se soigner sur une petite route de campagne.

Hermès, Dieu du commerce, vient à notre rencontre. Il nous parle de la lance d'Osiris et des ses pouvoirs (elle permet à son propriétaire de gagner toutes les batailles). Cette dernière est détenue par le chef brésilien.
Il nous conseille d'aller à Washington pour trouver certaines informations. Il nous présente Cynamen, une guerrière grecque, qui nous accompagnera pour la suite.
Jack et Marc partent à dos de Pégase pour cherche une voiture. Ils le laissent dans une grange.
Marc envoie sa chouette Opis pour vérifier l'appartenance des chars qui apparaissent au loin. Elle revient et précise qu'il s'agit de l'armée américaine.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:31 pm

L'Ordre de Thulé


Hidetaka se trouve être malheureusement absent dans cette aventure...
Nous avons réussi à tous nous soigner, et à récupérer un panel d'armement.

Marc possède un Sig Sauer de 9mm avec 4 chargeurs de 30 balles.
Ar possède un beretta de 9mm avec un silencieux et 4 chargeurs de 17 balles.
Jack possède une épée en acier à une main.
et enfin Hhasparryn possède un poignard, de l'arsenic et des seringues.

On arrive à Washington. on voit dans tous les journaux un article " Implacables " dans lequel on apprend que l'armée brésilienne a considérablement progressé dans sa conquête.

L'armée américaine est déployée à Washington.

Cynamen nous envoie chercher le journal de bord tenu par le commandant de l'ordre de Thulé.
Marc appelle Crowley au téléphone. Ce dernier lui apprend que le grand consul a relancé l'armement de son pays en moins d'un an. Il nous apprend que l'ordre de Thulé est un ordre de fanatiques SS qui travaillaient sous terre.
Ils se seraient enfuis en Amérique du Sud.
Crowley pour demander à Marc s'il peut cacher deux gars dans sa maison.

William et Marc décident d'aller à la bibliothèque, et déposent Jack et Hhasparryn aux archives sur le chemin.
Les Marines sont sur le qui vive à l'entrée.
Jack et Hhasparryn déposent toutes leurs armes à l'entrée.
Jack observe sur les plans du bâtiment qu'il existe deux niveaux souterrains interdits au public.

De leur coté, Marc et William déposent aussi leurs armes. Dans la bibliothèque, ils découvrent deux livres susceptibles de les intéresser : " l'histoire secrète de la Guestapo" et " Légendes urbaines nazis".
Ils en apprennent plus sur le sénateur Neil Cavell.

Jack et Hassparryn ne trouvent rien sur l'ordre de Thulé qui soit accessible au public et décident d'aller au 1er sous sol en esquivant le vigile.

Marc et William retournent à la voiture. Cynamen les attend.

Hhasparryn trouve un carnet en allemand semblant parler de cet ordre. Il le cache et les deux remontent les escaliers pour retourner au rez-de-chaussée.
Deux vigiles les arrêtent et les conduisent à leur bureau. Hhasparryn repoussent les deux agents et s'enfuit avec le carnet, suivi de Jack qui récupère le 9mm du second agent.
Les deux courent vers la sortie l'arme visible. Les gens hurlent en les voyant. L'armée les arrêtent.

On entend une forte sirène dehors, des explosions et l'on voit des parachutistes brésiliens dans les airs. Les marines se précipitent à l'extérieur.
Jack et Hhasparryn en profitent pour fouiller les casiers et retrouver leurs armes sans difficultés. Ils retournent rapidement au véhicule avec Jack au volant. Hhasparryn donne le journal à Cynamen.
Jack évitent une rocket de près mais le souffle retourne le véhicule. Nous sortons de la voiture et tentons de la redresser; mais en vain. Hhasparryn s'aperçoit que Cynamen a disparu.
Un homme leur fait des signes depuis un batiment, et crie : " suivez-moi si vous voulez vivre "

Nous le suivons et nous emmène dans une cave qui ressemble à une planque et nous y enferme.
L'homme, Laurent X, nous rejoint. Il nous apprend qu'il nous suivait depuis les archives; luis aussi était intéressé par le journal.

Jack fait appel à Hermès pour lui demander quelques conseils.
On décide alors de donner sa chance à ce Laurent X.
Il nous emmène jusqu'à un parking sous-terrain à sa voiture.
Marc est au volant. Dehors c'est le chaos. Il nous arrête devant un Wallmart.
On entre dans le magasin où Laurent X se connecte à internet sur son ordinateur. Il lance son logiciel, et apparaît une fenêtre de vidéo conférence. On y voit de grands hommes politiques de plusieurs pays confondus.
On se sent suffisamment en confiance pour leur parler de lance d'Osiris. Ils nous demandent de seconder Laurent et d'empêcher la chute de Washington. Pour ça ils nous conseillent de bloquer les routes en détruisant le porte avion qui se trouve au niveau de la baie de Washington ou bien de porter main forte aux américains.
Marc tente d'appeler Crowley mais il n'y a pas de réseau.
Nous acceptons et nous décidons de faire exploser le porte avion. La solution de rejoindre le Pentagone nous semble être la plus judicieuse.

Nous nous équipons avec Laurent de gilets pare-balles et de grenades en plus de notre armement initial. Jack en profite pour prendre en plus un M16 et un couteau; Marc un fusil à pompe et un silencieux, William un M16 et un couteau.
On avance tous les 5 précautionneusement mais William arrive à se prendre une balle dans l'épaule. Les snipers nous ont repéré et Jack aide William à avancer.
Arrivés devant le bâtiment, les américains braquent leurs armes sur nous. Ils confisquent nos armes et emmènent Laurent.
Il revient peu de temps après les mains libérées; les américains nous rendent nos armes.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:32 pm

La bataille de Washington (séance du 05/08/15)



Alors que nos personnages entrent dans le Pentagone la situation de Washington est critique, une partie de l armée américaine résiste mais tout l’Est est tombé aux mains Brésiliennes.

Un sous officié guide les Scions et Laurent X à travers les couloirs du Pentagone pour déboucher dans la salle de commandement, les introduit auprès du groupe d’officiés chargés de la défense de Washington.
Une longue discussion s’en suit, la mission se concrétise, s’introduire à bord du porte avions Brésilien mouillant dans la baie de Washington et le détruire. Le bâtiment servant de point de ravitaillement et abritant en son bord un maillon de la chaîne de commandement est une cible prioritaire pour la sauvegarde de la ville.

Nos Héros établissent un plan d’attaque, passer par les égouts pour rejoindre la rive Est, longer la cote, trouver de l’équipement de plongé dans un magasin ou un dépôt militaire du port et s’infiltrer de nuit dans le porte avions par les eaux afin de détruire son réacteur nucléaire avec des explosifs.
Mais Hidetaka insiste lourdement pour privilégier la voie des airs Haspa, Marc et Will campent sur leurs positions tandis que finalement Jack cède.
Il y aura donc deux équipes une par la mer, l’autre par les airs à l’aide du pégase de Jack Black.

Avant de partir on donne au Scions le matériel disponible préalablement demandé, soit pour chaqu‘un d’entre eux des oreillettes pour communiquer et des sacs étanches contenant du C4 avec minuterie. Ainsi que deux parachutes.

Ils entrent dans les égouts, quelques mètres plus loin Haspa excédé par le comportement d’Hidetaka lui saute dessus, lui décoche un coup de poing en plein visage en l'insultant.
Fort heureusement l affrontement ne dure que quelques passes, Jack et Will interviennent à temps pour les séparer au grand regret de Marc qui aurai volontiers pris des paris sur l’issue du combat.

Le reste de la traversé des égouts se passe sans encombre, ils débouchent comme prévu au "SouthWest Waterfront" , longent la cote et trouvent sans mal un bateau pour traverser l’Anacostia River.
Marc use de ses talents de mécano pour démarrer le Zodiac, tous embarquent avec Jack à la barre. Presque arrivé le bateau s’emballe fonçant vers une épave échouée, sans un mot Jack saute à l’eau, Hidetaka fait de même avec un superbe double salto arrière. Marc quant à lui voyant bien que Will et Haspa ne comprennent pas bien ce qui arrive, se rue sur eux les empoigne et saute prodigieusement juste au moment du crash, sauvant ainsi ses deux camarades ! (Merci !)

Tout ce beau petit monde sort de l’eau et continuent leur route vers le port, ils adoptent une allure prudente avançant en ligne à 5 mètres d’intervalle chaqu’un. Si bien qu’ils arrivent sans encombre aux alentours du port alors que la nuit tombe, trouvent sans difficulté un magasin de plongé avec tout l’équipement recherché.

Le groupe se scinde alors en deux, se souhaitent bonne chance et coordonnent au mieux leurs futurs arrivés sur le porte avion.
Haspa, Marc et Will se dirige vers les pieds du Woodraw Wilson Memorial Bridge pour se mettre à l’eau à couvert tandis que Jack et Hidetaka enfourchent le pégase qui s’envole au dessus des nuages.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:32 pm

La bataille de Washington (suite)



Après avoir mis leurs matériels dans les sacs étanches nos trois plongeurs se mettent à l’eau, rejoignent la poupe du porte avion en nageant à 5 mètres de profondeur.
Ils cherchent un moyen de monter à bord, pensant qu’au pire ils peuvent rejoindre la proue et monter par la chaîne de l’ancre, la chance leur sourit une échelle est présente non loin. Ils attachent leurs bouteilles à l aide des ceintures de poids au bas de l’échelle et entame l’ascension.

Pendant ce temps un cheval aillé fend les nuages, ses deux cavaliers entendent à leurs oreillettes « ça y est, nous y sommes ! À vous de jouer ! » . Jack place alors son pégase au dessus de l’arrière du navire et fais signe à son compagnon de sauter, celui-ci s’élance, ouvre son parachute à 50 mètres du point d’impact et atterrit sans problème.
Jack imite alors hidetaka, saute mais celui-ci est repéré, la DCA du navire se met en branle, vomissant du gros calibre à l attention de notre pauvre Scion, néanmoins il arrive à esquiver de justesse, ouvre son parachute au dernier moment et rejoint le pont.
Au même moment Hidetaka surprend trois brésilien venant dans leur direction, une fusillade s’en suit, le jeune Scion abat deux des opposants avec son M9 tandis que Jack à peine déharnaché du parachute l’entravant fini le travail.

Une puissante alarme retendit dans l’ensemble du bâtiment accompagné d’une voie répétant en boucle « intruso a bordo »

Haspa, Marc et Will entrent sans mal dans le navire armes au poing lorsque l’alarme se met en route.
Ils parcourent prudemment et discrètement les couloirs en suivant les indications « <~ sala de maquinas » mais presque arrivé William trébuche, cogne son arme à la paroi d’acier, quelques secondes s’écoulent avant qu’un militaire arrive et beugle immédiatement à l’adresse de ses confrères « intrusos aqui ».
Will se relève et dans un acte de courage et de vaillance monumental…prend la fuite à toute vitesse en direction de la salle des machines.
Le Brésilien ayant à peine fini un deuxième couplet d’avertissement gis dans son sang, un trou béant dans le crane et un couteau dans l’abdomen.
Haspa récupère son couteau sur le corps encore chaud tandis que 3 autres soldats font leur apparition, il prend la fuite, laissant l’occasion à marc de tuer le trio à l’aide d’une grenade.


Sur le pont principal Jack et Hidetaka finissent de dépouiller leurs victimes lorsque qu’une quinzaine de militaires arrivent, une longue scène de combat s’en suit :
Hidetaka lance deux grenades, une trop loin et l’autre trop court manquant de peu de lui exploser à la tête. Jack quant à lui canarde sans relâche les ennemis qui font de même.

Une énorme explosion retentit, accompagnée d’une forte lueur éclipsant le ciel étoilé pendant quelques secondes, laissant entrevoir un petit champignon atomique basé au nord de Washington.

Sur le pont le combat recommence de plus belle, pour chaque brésiliens tombés au combat deux les remplacent.
Au pont inférieur nos héros rejoignent William dans la salle des machines qui est en train d’évacuer la dizaine de mécanos, ils font de même.
Will prend les explosifs de ses collègues, les installe proche du réacteur nucléaire en les dispachant au mieux pendant que Marc et Haspa couvrent les deux issues possibles.
Une fois l’installation terminée ils se concertent sur le temps à mettre sur les minuteurs, Marc propose 10 min, Will propose 15 min, Haspa propose 20 min. 20 min est retenu ça devrai leur laisser le temps de sprinter hors du navire et de se mettre à couvert.
Chose faite il retourne sur leurs pas mais une trentaine de militaires débouchent dans le couloir, Marc et Haspa lance une demi douzaine de grenade pendant que Will tire entre chaque explosion, l’ennemi prend la fuite et nos protagoniste se lance dans une course folle pour quitter le porte avion.
Marc et Haspa Font la distance en un temps record tandis que Will plus âgé se fait complètement distancer, Marc arrive en premier descend l’échelle, se rééquipe pour la plongé, Haspa fait de même et Will les rejoint en sautant de vingt mètres par-dessus bord.


Malgré le bruit de la fusillade l’équipe du pont entendent dans leur oreillettes « Jack, Hidetaka C4 en place, barrez vous dans 15 min ça explose ! »
_ « Ho merde ! Ok bien reçu !»
_ « Bonne chance, terminé ! »
Jack appelle alors son pégase avant de sauter par-dessus bord, il arrive à se réceptionner sur le dos de sa monture céleste. Hidetaka après avoir lancé une dernière salve fait de même.
Ils prennent la fuite par les airs, se faisant tous trois blesser par les tirs de l’équipage.


Arrivé sur la rive, les trois poseurs de bombes se mettent à couvert, attendent l’explosion qui n’a finalement pas lieu puis retournent au Pentagone.

Les Cinq Scions rejoignent les officiés en charge de la défense de Washington, expliquent leur échec.
Ces derniers leurs apprennent que les forces Américaines ont subi de grosses pertes, que la maison blanche n’est plus, celle-ci et ses environs ont été rasés par une petite bombe nucléaire de 10 KT, plus d’une centaine de milliers de personnes sont mortes.
Que Washington est perdu et qu’il faut se replier!
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:33 pm

Le carnet (séance 23/08/15)


Nos héros réussirent à s’enfuir de Washington avec une grande partie des forces militaires restantes. Seul Hidetaka resta sur place, voulant combattre l’envahisseur jusqu’ à son dernier souffle.
La ville tomba sous le joug d’Arlando puis ce fut le tour des états voisins jusqu’ à la capitulation des USA devant inarrêtable et redoutable machine de guerre brésilienne.
Lors de leur fuite deux possibilités s’offrirent à eux, suivre Laurent X en France ou rejoindre le Canada, pour préparer la résistance.
A la majorité le choix de la France fut retenu, ils embarquèrent dans un avion qui fut autrefois de plaisance pour finalement atterrir sur le Charles de Gaule en plein milieu de l’océan atlantique.


Une fois à bord ils sont accueillis avec égard pour leurs actions contre le Brésil, bien que celles-ci se solda en définitive par un cuisant échec.
Un officier les introduit dans le poste de commandement du navire. L’Amiral et les officiers supérieurs puis Lucile (Une des Scions leurs ayants révélés leur nature semi divine) sur le pont s’entretient longuement avec eux, leur donnant une nouvelle mission : récupérer le carnet des opposants à Hitler lors de la seconde guerre mondial renfermant certainement le moyen de contrer la lance d’Osiris. Carnet qu’ils possédaient avant de se le faire subtiliser par Sinamen (Cf. Compte rendu du 02/08/2015), en définitive une agent double dont personne ne connaît l’affiliation politique ou idéologique actuelle.
Pour ce faire ils devront retourner aux USA dans la région des Appalaches où la guerrière a été vue pour la dernière foi par la tribu naine locale.

Lors du premier entretien (avec les gradés) nos Scions obtinrent un délai avant la contre attaque d’envergure prévu par la coalition, exposant habilement le fait que sans un moyen de contrer le pouvoir de la lance d’Osiris tout assauts seraient voués à l’échec.

Lors du second entretien (Lucile) ils acceptèrent de remplir la tache pour laquelle on les sollicite, à l’exception de William Curtis déclarant au grand étonnement de ses camarades et de Lucile, qu’ il n’a pas les compétences requises pour une nouvelle mission , que tout cella est trop pour lui et qu’il a suffisamment vu d’effusions de sang pour le reste de ses jours !
Ce Dernier Finit par céder mais promet de ne plus tuer.

Les protagonistes font le plein de munitions et Will troque son M16 contre un pistolet taser et ses grenades à fragmentations contre des grenades fumigènes et flash.
Ils embarquent ensuite dans un planeur qui sera largué et rejoindra les Appalaches sans encombre.

Après un atterrissage en douceur dans une clairière Marc et Jack tentent de camoufler l’appareil dans les bois en le tractant de leurs forces surhumaines tandis que Haspa et Will font le guet.
Haspa détecte alors du mouvement dans la foret, une ombre se déplaçant d’arbre en arbre vers eux. Il alerte le reste des Scions avant de se cacher, Marc s’enferme alors dans le planeur redoutant un assaut sur leur position tandis que Will s’avance en interpellant la chose « Bonjour, je sais que vous êtes la ! Que voulez vous ? » . Jack pendant ce temps contourne la zone de manière à flanquer la menace.
Un nain sort alors de derrière un arbre pour saluer Will, il explique ensuite aux Scions qu’il vient en paix et qu’il sont attendu dans la citée naine des Appalaches.
Ils suivent donc le nain qui les conduit au cœur de sa citée souterraine où les Scions s’entretienne à grand renfort de choppes de bières avec le Thane. Celui-ci leur apprend que Sinamen est blessée, réfugiée dans le village humain voisin et que cette dernière a envoutée la population locale à l aide d’un mystérieux sortilège.

Les héros décident de prendre un peu de temps libre et de repos avant de rejoindre le village pour le milieu de la nuit.
Jack et Will se rendent à la forge attiré par la technologie avant-gardiste aperçu dans la citée, négocient avec le maitre des lieux pour passer commande d’une canne quelque peu particulière et d’une épée puis se dirigent vers l’auberge, lieu de rendez vous.
Haspa veut assouvir ses besoins naturels et un fantasme particulier en cherchant une naine à barbe pour passer du bon temps. A son grand regret ses dernières sont toute imberbe, il aborde donc la première venue et l’invite à boire un verre à la taverne. En définitive il apprit que courtiser une naine n’est pas chose aisé.
Marc quant à lui se rend directement à l’auberge, réserve des chambres et sympathise avec un ivrogne en lui payant des coups pour en apprendre plus sur la culture naine et le village voisin.


Après quelques heures de sommeil les demis dieux se mettent en route, rejoignent de nuit la bordure du village abritant Sinamen.
Marc envoie Opis sa chouette en reconnaissance pendant que Jack part en éclaireur. Lorsque les deux sont de retour ils apprennent qu’aucunes vigies n’est en place et que Sinamen se trouve au milieu du village.
Ils se dirigent donc discrètement en direction du centre, Marc par les toits, les autres par de petites ruelles obscures.

Alors qu’ils se faufilent de ruelles en ruelles, des phares viennent les aveugler, une personne sort de la voiture en uniforme de police et les interpelle à la manière d’un policier.
Will s’avance en entamant la conversation, prétextant qu’ils se sont perdus, Haspa profitant de l’attention du policier sur son camarade se jette sur lui couteaux en mains mais le manque de peu.
Le policier devant cette agression inattendue, s’élance vers la voiture avant de se faire décapiter par l’épée de Jack. La portière passager s’ouvre et un second agent de la paix en sort, prenant ses jambes à son coup avant de tomber inanimé abattu dans le dos par Marc depuis son perchoir.
Ils camouflent tant bien que mal les corps des deux malheureux et se hâte de rejoindre le centre du bourg.

Ils arrivent devant la mairie qui trône fièrement sur la place du village, Opis est catégorique c’est ici !
Deux groupes sont formés Marc et Will partent chercher une porte arrière qu’ils trouvent tandis qu’Haspa et Jack attendent pour entrer en même temps dans le bâtiment.

« C est bon on y est ! A trois on entre, d’accord ?
_ Ok
_ 1…2…»
Mais une voie mystérieuse les interrompt : « Suite à la prochaine Séance !
_QUOI !? »
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:33 pm

Compte rendu 30/08/15



Les portes de la mairie s’ouvrent en même temps, les deux groupes de Scions pénètrent à l’intérieur mais à leur grande surprise celle-ci baigne dans une semi obscurité, les pièces sont faiblement éclairées par les quelques lumières de sécurité présentent.
L’inspection sommaire du réez de chaussé ne révèle rien et ils se regroupent alors au pied de l’escalier menant au premier étage semblant plus lumineux.

Jack ouvre la marche, arrive en haut de l'escalier et fait signe à ses compagnons de le suivre, Marc puis William le rejoignent tandis qu’Hasparryn reste faire le guet.
La lumière vient d’une salle toute proche pourvue de portes battantes. Après un rapide et discret coup d’œil Jack informe le petit groupe que Synamen et une demi-douzaine de policiers sont présents à l’intérieur.
Marc et Jack entrouvrent les battants permettant à Will de lancer une grenade flash à l’intérieur. Les trois compères pénètrent ensuite dans la pièce, les hommes de loi sont complètements sonnés mais Synamen assise dans un large fauteuil les fixe sourire aux lèvres avant d’engager la conversation :
_Tien, tien mes petits Scions.
William s’avance pour lui répondre.
_Bonjour, oui et nous venons en paix ! Une effusion de sang est inuti…
C’est alors que Marc surgit aux cotés de Will, brandit son fusil à pompe en lançant un tonitruant« Crève salope » avant de faire feu.
La chevrotine traverse la pièce et fini sa course en un éclat écarlate dans les mains tendu de Synamen. Celle-ci éclate de rire tandis que la lueur rouge prend de l’ampleur, une main crochue s’y forme puis de massives cornes pour finalement laisser place dans un horrible râle à une sorte de minotaure infernal.
Will laisse échapper un « Putain Marc! Qu’est ce que t as foutu! » Avant qu’un combat épique s’engage.

Non sans mal nos héros viennent finalement à bout de la bête et de sa maitresse, récupèrent le carnet, sujet de leur venue puis partent à bord de la berline de feu le maire, rejoindre la mine naine sous les acclamations des villageois enfin libérés de l’emprise de la sorcière.

Une fois arrivés à destination ils apprennent que le Canada est tombé sous l’emprise du tout nouveau Empire Brésilien. Effectivement Arlando Cristobal s’est autoproclamé Empereur des Amériques !
Mais nos protagonistes ne se laissent pas abattre, réussissent à traduire le carnet avec l’aide d’un garde nain originaire d’Allemagne.
Après en avoir référé à Lucie (et non Lucile, Cf. CR du 23/08/15) leur prochaine mission est clair : Aller dans les enfers chrétiens via les enfers grecs, dont une entrée se trouve derrière le célèbre panneau «H O L L Y W O O D» pour y récupérer la Lame de Lucifer, artefact pouvant contrer la lance d’Osiris.

Une bonne nuit de repos s’offre à eux et le lendemain bien que la moitié des effectifs redoutent la nouvelle besogne, les préparatifs vont bon train, les Scion chargent la berline de vivres et de jerricanes d’essence et se procure une carte de la région chez les nains.
Jack et Will récupèrent à la forge leurs commandes, une canne dont la longueur peut tripler via un astucieux mécanisme et une robuste épée naine, toutes deux possèdent d’étranges runes (à définir).
Fin prêt ils font de chaleureux adieux aux nains puis partent en direction du village fraichement libéré pour y chercher principalement des cartes routières des autres régions.
Arrivés à quelques kilomètres de celui-ci, ils remarquent plusieurs hélicoptères le survolant. Marc envois une fois de plus Opis en reconnaissance qui revient avec de bien mauvaises nouvelles, le village grouille de fantassins brésiliens.
Les Scions abandonnent leur idée initiale et commencent leur long périple consistant à rejoindre Hollywood par les routes secondaires moins surveillées.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:34 pm

Highway to Hell


En se relayant au volant les Scions arpentent les routes secondaires de l’état du Tennessee puis celles de l Arkansas sans problèmes, aucuns. Mais à leur grande surprise à peine arrivé en Oklahoma un barrage routier improvisé se dresse devant eux, deux humvees et une vingtaine d’hommes de l’Empire contrôlent les automobilistes.
Coincé dans la file de voiture Marc, Jack et Will craignent le pire, tentent tant bien que mal de cacher leur arsenal tandis qu’ Hasparyne sourire en coin leur lance « Ne vous inquiétez pas je m’en occupe ! ».
Au grand soulagement de ses camarades ce dernier dit vrai, violant sans mal l’esprit du contrôleur pour lui intimer la conviction que tout est en ordre, permettant ainsi aux demi-dieux de continuer leur route.

L’Oklahoma est maintenant derrière eux cédant la place au Nouveau Mexique. Tout se déroule bien jusqu’ aux abords d’Albuquerque, effectivement un second barrage routier beaucoup plus massif et organisé les attends.
Après avoir péniblement avancé de quelques mètres dans la longue file de voitures, ils constatent de l’agitation dans les rangs militaires. Quelques minutes plus tard un groupe lourdement armé se rue sur eux en tirant à tout va, criblant de quelques balles la voiture des Scions et celles environnantes.
Jack au volant réussit à s’extirper de la masse de voitures paniqués et file à toute vitesse en direction opposé au barrage mais trois humvees sont déjà sur ses talons, crachant maladroitement de leurs tourelles une nuée de balles.
Marc depuis la fenêtre tire avec son fusil à pompe, malheureusement la chevrotine n’a pas grand effet sur le blindage des véhicules. De son coté Will lance en cloche une grenade flash qui explose devant un des humvees, éblouissant le conducteur qui perd le contrôle de son véhicule et finit sa course par une sortie de route.
Hhasparryne quant à lui réussit à stopper un des poursuivants en lâchant des grenades (frag) par la fenêtre roulant et explosant sous les essieux d’un humvee.
Le dernier en lice ne désespère pas, les balles fusent de toute part, endommageant grandement la voiture des Scions.
Jack voyant le danger éminent d’une collision arrière tire le frein à main et braque à gauche puis contre-braque dans la foulé en rétrogradant en première avant de relâcher le frein à main et d’accélérer. La berline dérape alors en arc de cercle évitant de justesse le véhicule blindé puis bondit à sa poursuite, laissant l’opportunité à Marc de vider son chargeur sur l’entrée du réservoir de l’opposant qui ne tarde pas à exploser.

C’est maintenant une certitude pour le groupe, ils sont activement recherchés par les hommes de l’empire. Décident donc de se débarrasser de leur véhicule bien trop voyant à cause de son état actuel, pour ce faire ils s’arrêtent à la première opportunité, une station service.
Marc et Hhaspa vole une voiture stationné pendant que Jack abandonne un peu plus loin la berline et que Will achète des cartes routières pour les prochains états à parcourir.
Le trajet reprend à bord d’un SUV, ils parcourent sans encombre le reste du Nouveau Mexique, l’Arizona ainsi qu’une partie de la Californie avant d’arriver dans la ville côtière de Los Angeles puis enfin au quartier d’Hollywood.
Arrivé au fameux panneau « HOLLYWOOD » une courte investigation leur apprend que le portail des enfers Grec est bien la, à quelques dizaine de mètres en amont des massives lettres.
Avec l’aide de Lucie via un coup de téléphone, ils ouvrent le portail en déposant quelques gouttes du sang Grec de Jack puis y pénètrent non sans appréhensions.

Les voila dans les enfers grec, il fait sombre, ils peinent à avancer et à se repérer. Les Scions finissent par tomber sur une vaste étendue d’eau, au loin une lumière vacillante approche lentement, après de longues minutes une sorte de barque accoste devant eux.
Le batelier (Charon), un Spectre encapuchonné les interpelle et une rude négociation s’engage pour payer la traversée avec les quelques drachmes précédemment donnés par Lucie.
Ils embarquent ensuite et se laissent guider jusqu’aux Champs Elysées dans le but de quémander auprès de l’illustre Hadès un passage vers l’enfer Chrétien.
A peine débarqués sur les rives des Champs Elysées deux colossaux cerbères viennent à leur rencontre, fort heureusement sans aucunes intentions belliqueuses. Après avoir expliqué leur situation les deux imposantes créatures les emmènent jusqu’à leur maître, Hadès.
Le roi du royaume des morts Grec s’entretien longuement avec les Scions, un accord est enfin établit, ramener de l’enfer Chrétien un héro grec captif se nommant Iskandar en échange du passage.

Les demi-dieux profitent d’une journée de repos avant de rejoindre Charon et son embarcation, comme convenu celui-ci les conduit au seuil de l’enfer Chrétien par un mystérieux passage dérobé.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:34 pm

L'Enfer



Nous étions certainement dans l’un des plus étranges, mystérieux et terrible endroit imaginable. Nul doute possible, ce hideux paysage appartenait au cauchemardesque Enfer Chrétien.
Des Chaînes montagneuses démesurément longues faites de roches d’un noir profond s’élevaient ici et la, entrecoupées par d’immenses lacs magmatiques. Plus surprenant encore, dans un excès architectural monstrueux d’immenses cathédrales trônaient de part et d’autre.
Quant au son parvenant à mes oreilles il était à peine supportable, un abject mélange de rires déments, de râles d’agonies et de pleurs.
Porté par notre destiné nous continuâmes d’avancer, au bout de quelques pas une nauséabonde odeur de putréfaction vint se mêler à celle de souffre. S’en était décidément bien plus que ce que je ne pouvais supporter, intimidé et écœuré je peinais à suivre mes camarades, Jack ne tarda pas à me rejoindre à l’arrière du groupe et je vis à son expression qu’il en bavait lui aussi.
C’est ainsi en suivant tant bien que mal nos acolytes que nous arrivâmes à un carrefour, une image encore gravée dans ma mémoire nous attendait, un homme au bord de l’inconscience, à demi écorché et crucifié à l’envers servait de panneau de direction. Sollicité par Marc je m’avançais vers cet horrible spectacle et traduisis les lettres gravées dans ce qu’il lui restait de chair, l’inscription sur le bras gauche dont l’index pointait une cathédrale dangereusement proche s’emblait désigner une prison. La seconde direction resta impossible à déchiffrer.
Après une courte discussion nous nous dirigeâmes vers les supposés geôles dans l’espoir de trouver Iskandar ou serai ce qu’une personne en état de nous donner quelques informations sur l’emplacement de la lame de Lucifer.

Nous pénétrâmes sans encombre dans l’immense édifice mais notre chance ne dura guère, au détour d’un couloir une troupe de démons nous accueillirent, à sa tête un imposant bipède tentaculaire s’avança, intimant de lâcher immédiatement nos armes.
Rassemblant le peu de courage qui nous restait, nous fîmes face, le combat commença bien repoussant une à une les attaques des créatures infernales mais très vite une repoussante tentacule s’abattit sur moi, m’enlaça et me tracta vers son propriétaire.
Suspendu au dessus du démon j’entendis sa voix roque lancer à mes confrères « rendez vous, ou je le tue !».
Non c’était hors de question, ils devaient défaire cette immondice quoi qu’il m’en coute, puisant dans mes dernières réserves de force et d’oxygène je leur dis « Non ! Ne l’écoutez pas, sauvez votre peau ! ».
Avant de tomber inconscient je vis Hhasparryn s’enfuir puis Jack déposer les armes et surtout Marc lutter comme un forcené.

Lorsque je repris connaissance ma glotte était entravée par quelque chose et mes pieds semblaient trainer par terre, effectivement j’étais enchainé à la manière des esclaves antiques, un genre de collier métallique me reliait d’une chaine au poignet d’un démon qui me trainé négligemment en avançant.
Une fois la surprise de la situation passée je cherchais du regard mes compagnons, à grand renfort de gesticulation je les vis, ils étaient eux aussi entravés et marchaient devant en suivant docilement leur geôlier respectif.
Après quelques minutes nous entrions dans une pièce et je fus violement projeté sur le sol, à mon grand étonnement en me relevant je découvris une pièce élégamment disposé et décoré au lieu d’une sordide geôle. De plus une splendide femme aillée nous faisait face mais malheureusement son caractère n’avait pas l’égale de sa grâce, elle nous interrogea rudement sur la raison de notre présence ici.
Fort heureusement Hhasparryn prit les devants l’informant d’une discussion surprise à la volé lors de notre marche de captivité, ce fus abasourdi que j appris alors de la bouche de mon acolyte qu’un complot se tramait pour renverser Lucifer.
La démone acquiesça, confirma les dires d’ Hhaspa puis une longue discussion s’en suivit, nous apprîmes que notre hôtesse s’appelle Lilith ancienne Reine des Succubes, dernièrement déclassée au titre de maitresse des Geôles suite à un différent hiérarchique. Cette dernière passa alors un accord avec nous dans le but de retrouver sa place d’antan, mettre à jour le complot en découvrant le nom des démons majeurs participants au complot contre l’accès au quartier de Lucifer pour y dérober sa lame, ainsi que notre liberté et celle Iskandar.

Ce fut escorté de deux démons et en jouant les captifs que nous commençâmes notre investigation, débutant par la seule piste exploitable, le lieu où Hhasparryn avait entendu la conversation. Il nous guida jusqu’à un bureau, nous y entrâmes avec prudence.
Tout comme mes amis je fouillais minutieusement à la recherche d’un quelconque indice, Jack m’appela au bout d’un moment, il avait trouvé l affiliation du démon possédant ces locaux, un disciple de Belzébuth. C’est alors que Marc émit un cri étouffé, il venait de se prendre une forte décharge électrique en essayant d’ouvrir une enveloppe portant un sceau des plus étrange. Je t’entais à mon tour d’ouvrir la lettre mais une forte décharge électrique me frappa aussi, Jack et Hhasparryn tentèrent ensuite leur chance avec le même résultat.

La lettre dérobée en poche nous fîmes un détour à la prison avant de retourner voir Lilith, détour dans le but de rencontrer Iskandar et de lui annoncer sa prochaine libération. Ce dernier fut ravi de l’apprendre et nous divulgua son nom terrestre, l’illustre Alexandre le Grand, Roi de macédoine et fils de Zeus.
Je suivais mes comparses dans le bureau de Lilith quand je vis Haspa lui expliquer la situation en lui tendant la curieuse enveloppe, elle la prit en ricanant et l’ouvrit dans la foulé. Son rire prit fin en lisant le contenu puis nous informa que notre part du contrat était fini, nous libéra de nos chaines et nous donna toutes les informations utiles pour accéder au quartier de Lucifer.

Après avoir arpentés de longs corridors en se faisant des plus discrets nous arrivâmes à une intersection en T débouchant enfin sur le Bureau du maître de l’Enfer, Jack nous informa que deux colossaux démons gardaient l’entrée.
Une folle idée me vint en alors en tête, je dis à mes amis de se cacher au mieux avant de m’engager dans le carrefour, de provoquer les deux monstres et de prendre mes jambes à mon cou. Un regard en arrière m’apprit que les deux immondices avaient mordu à l’hameçon, redoublant d’effort dans ma course je franchis une intersection puis une seconde, ce n est qu’à la troisième que je bifurquai. A peine engagé dans le couloir, j’usai déjà de mon pouvoir d illusion pour prendre l apparence d’un frêle démon croisé plus tôt. L’illusion était loin d’être parfaite mais fit son office, fort heureusement les deux poursuivants ne prêtèrent guère attention à moi quand je leur dis de la voix la plus roque possible qu’un infâme humain venait de passer par la en courant.
Je revins ensuite sur mes pas, une forte sonnerie de cloches se déclencha et je vis mes compagnons sortir en hâte des quartiers de Lucifer, Hhasparyn bien que gravement brulé au bras tenait la Lame tant convoitée en main.
Nous retournâmes au pas de course au bureau de Lilith et ce fut déconcerté que nous assistâmes à de multiples combats entre démons en chemin, bien entendu nous ni primes pas part.
Comme convenu Iskandar nous attendait dans l’office et rejoignit notre fuite. Tous ce passa bien jusqu’ à notre sortie du bâtiment où l’infâme démon tentaculaire nous attendait prêt à en découdre, un rapide combat s’en suivit. Malgré son imposante stature et ses multiples membres nous avions l’avantage du nombre.
Une fois la créature décimé nous rejoignîmes les Enfers Grec à l’aide de Charon, sur place Hadès nous fit un chaleureux accueil et à la vu de nos piteux états nous invita à rester quelques jours aux Champs Elysées.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:35 pm

Retour à la réalité


Enfin en possession de l'arme qui leur permettra de terrasser l'Empereur d'Amérique, notre équipe de Scions va pouvoir quitter les Enfers Grecs pour revenir à la surface. Ils passent cependant un petit moment en compagnie d'Hades dans son palais pour se reposer et recouvrir leurs forces. Ils réempruntent donc la barque du Passeur qui leur repropose de se rendre au Bled, mais qui ne s'accomplit pas devant le refus généralisé de l'équipe.

Une fois sortis des entrailles du monde, ils aperçoivent une Los Angeles d'où s'élèvent des colonnes de fumée noire. Ils se rendront donc jusqu'à leur voiture qui a été complètement désossée et peuvent trouver un journal par terre leur indiquant, par sa date, que 3 semaines se sont écoulées depuis leur entrée aux Enfers. Dans le monde, la situation change à pleine vitesse. La République Islamique d'Iran a déclaré officiellement la guerre à l'Etat Islamique, soutenue par les Russes et occupe désormais l'Irak et la Syrie afin d'y maintenir la paix. Le Kurdistan a officiellement été créé, soutenu par l'Iran qui pacifie désormais la zone. Les combats ont aussi repris en Ukraine et, face à l'incapacité du gouvernement ukrainien de gérer cette crise, ce dernier a du signer la sécession et le rattachement à la Russie de toute la moitié Est du pays. Une révolution a aussi eu lieu en Biélorussie et le président russe s'est encore proposé en tant que médiateur. Néanmoins, le temps que les négociations ne commencent, la gouvernement était en fuite et le peuple votait le rattachement à la Russie.

Ayant appris cela, les Scions se retrouvent quelque peu désemparés. Ils doivent agir vite s'ils ne veulent pas que le monde ne parte complètement en vrille. Cherchant à contacter leurs alliés, ils n'obtiendront comme réponse que celle de Laurent X qui leur annoncera qu'il pourra leur fournir une extraction par voie maritime dans deux jours. Ils devront donc se cacher jusque là et attendre ses nouvelles. Marc décide d'envoyer en éclaireur sa chouette pour avoir une vue des alentours. La forte concentration de troupes brésiliennes autour de la ville les oblige à s'y rendre s'ils veulent espérer se dissimuler.

Notre équipe se rend donc dans Los Angeles et apprends que des émeutes ont secoué la ville ces dernières semaines et que la situation ne fait que commencer à se calmer. Voyant des affiches avec leurs têtes mises à prix, ils cherchent rapidement un refuge et sont accueillis par un certain Bill Johnson qui leur ouvre sa porte, les traitant comme des héros. Il leur explique rapidement la situation et leur fourni ensuite des provisions nécessaires pour tenir les deux jours qu'ils ont à attendre. Il sort ensuite de son appartement pour se rendre à son travail, les laissant seuls avec leurs pensées.

Mais cette période de tranquillité n'est que de courte durée car très vite, ils aperçoivent des troupes d'intervention se mettant en place autour de l'immeuble où ils se trouvent. Ils comprennent donc très vite ce qui s'est passé, ils ont été trahi! Bill les a vendus aux Divisions de Traque des Rebelles et ceux-ci lancent rapidement l'assaut. Si 3 des 4 Scions acceptent de se rendre, Marc décide de résister un peu et parvient à abattre un des soldats avant de se faire maîtriser. Ils sont donc arrêtés et conduits à des camions blindés qui doivent les emmener en prison. En sortant, ils aperçoivent Bill, recevant sa prime des mains d'Hidetaka. En effet, contrairement à ce qu'ils pensaient, il n'est pas mort à Washington mais a retourné sa veste, voyant la puissance de l'Empire comme un moyen de parvenir à ses fins. Commandant désormais les Divisions de Traque des Rebelles sur la Côte Ouest, il confisque donc la Lame de Lucifer et le Carnet avant de les expédier en prison.

Mais, alors qu'ils croyaient leur destin scellé, le convoi qui devait les mener en taule se retrouve attaqué par une force de résistance extrêmement bien armé qui les libère et les emmène à leur camp de base. Arrivant là-bas, ils découvrent qu'il s'agit de l'Eglise de Scientologie qui a reçue, de la part d'un expéditeur inconnu, des cargaisons d'armes hautement technologique, lasers et plasma. Ils sont menés par Tom Cruise (lui-même) qui s'avère être un leader charismatique et redoutable. Ce dernier les félicite et les accueille, les acclamant comme des héros de guerre.

Vous pensez que ça va loin? Vous n'avez encore rien vu.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité