Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Vos parties elles déchirent ! N'en perdez pas la trace, faites profiter les malheureux absents.
Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:39 pm

Retour à Los Angeles


Maintenant que la Côte Est est au bord de la révolte, nos Scions doivent se rendre à l'Ouest pour préparer le terrain à la libération. Emmenés par les bikers de Ian Sharps, ils traversent en vitesse le continent américain pour découvrir une Los Angeles dans un piteux état. En effet, malgré les deux années écoulées, les traces de la révolte des Scientologues sont toujours visibles et la population beaucoup moins docile que de l'autre côté du pays. L'armée est toujours déployée et les contrôles sont des plus fréquents. Mais il y a un avantage à tout cela. La population est déjà prête pour sa révolution. Il ne reste qu'à allumer le brasier par un acte suffisamment marquant. Et pour ça, il y a une cible toute trouvée : le Commandeur Da Perreiro, consul de la Côte Ouest.

L'élaboration d'un plan est assez difficile. Le Commandeur se terre dans son immense palais aux allures de forteresse et n'en sort que très peu. Le temps ne joue pas en faveur des Scions en plus car les armées de la Coalition attendent et veulent laisser un minimum de temps aux forces brésiliennes pour préparer leurs défenses plus au Sud. Hhasparryn propose plusieurs idées intéressantes, mais nécessitant trop de temps pour être appliquées. L'infiltration dans le palais est retenu. Une tactique de diversion pour pénétrer par l'entrée de service est mise en place, via une coupure de courant laissant aux Scions un créneau de deux minutes pour neutraliser les gardes et entrer dans le bâtiment. Une fois cela effectué, les Scions se précipitent dans la première pièce venue, qui part chance est la salle de sécurité, neutralisent les trois gardes présents et désactivent les systèmes de défenses. Maintenant qu'ils n'ont plus à se soucier du verrouillage des lieux, ni d'être épiés par les caméras, ils peuvent se déplacer plus librement.

Nos "héros" (oui je commence à douter de ce terme de plus en plus) se lancent donc dans les couloirs en direction du bureau du Commandeur, qu'ils savent dans cette pièce (merci les caméras). Mais au détour d'un, suite à une légère inattention, Marc se fait tirer dessus par des gardes présents. Celui-ci réagit alors pour conserver la discrétion de son équipe et lance une grenade dans le couloir, tuant ces derniers sur le coup. Définitivement grillés, les Scions ne prennent plus la peine d'avancer lentement et se lance en courant vers le bureau du Commandeur, tuant tout ceux qui se trouvent sur leur passage. Une fois devant, Hhasparryn décide d'aller vérifier la chambre pour s'assurer de ne rien manquer tandis que les autres s'attaquent au consul de la Côte Ouest. Celui-ci est caché derrière une vitre blindée, vitre que Marc fait directement sauter encore une fois à coup d'explosifs, manquant de blesser ses compagnons. Avant même que le Commandeur ne puisse parler, Jack se précipite sur lui et l'attaque sans retenue, ne lui laissant aucune chance. Sa tête servira désormais de décoration...

Pendant ce temps, Hhasparryn explore les alentours, ne trouvant rien de vraiment intéressant, jusqu'à, en faisant demi-tour, tomber nez-à-nez avec une dizaine de gardes armés et bien décidés à en découdre. N'écoutant que son courage, le fils d'Osiris, fait demi-tour et s'enfuit, essayant de les semer. Mais les gardes le talonne et la Lame de Lucifer, vexée du comportement du Scion, décide de lui montrer qu'il doit avoir confiance en lui. Elle prend le contrôle de son corps et, même si ce dernier est quelque peu blessé, massacre allègrement, dans un fou rire malsain, les dix gardes qui le poursuivaient.

Les autres ne sont pas en meilleure posture. D'autres soldats ont accourus pour les arrêter et le combat s'engage alors. William parvient à en assommer quatre en une action remarquable et Marc commence à en maîtriser un autre. Mais voyant que les hommes sont plus nombreux qu'eux, le fils de Cernunnos choisit (encore une fois), la voix des explosifs. Mais cette fois-ci n'est pas sans conséquence. En effet, William se trouve beaucoup trop proche du coeur de l'explosion et se voit grièvement blessé par celle-ci.

La situation devient grave. Des dizaines de gardes approchent et nos Scions ont un de leurs compagnons dans un état critique. Jack décide d'appeler son pégase pour évacuer William, puis revient chercher Marc, avant de secourir Hhasparryn in extremis. Ils se réfugient sur une colline non loin pendant que Jack va faire passer le message de la mort du Commandeur dans le reste de la ville.

La tête de l'homme le plus influent de toute la Côte Ouest qui tombe au milieu du centre ville de Los Angeles, à votre avis, qu'est-ce que ça va donner?
*sifflote la charge des Valkyries tout en s'éloignant tranquillement*
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:39 pm

Le feu nucléaire


Juste après s'être extirpé du palais du commandeur, les Scions se réunissent sur une colline non loin avec un William Curtis grièvement blessé. Jack profite de quelques instants pour faire un vol au dessus de Los Angeles et larguer la tête tranchée du Commandeur Da Perreiro au centre de la ville. Lorsqu'il rejoint ses compagnons, l'embrasement et la révolte gagne déjà la cité des Anges. Mais le répit de nos héros n'est que de courte durée car, quelques secondes après l'atterrissage de Jack, une quarantaine de soldats américains encerclent les Scions, les forçant à se rendre. Mais la victoire ennemie n'est que de courte durée car, alors que l'aube pointe le bout de son nez, des centaines d'avions, d'hélicoptères et de navires de guerre arrivent en baie de Los Angeles et entament le bombardement des positions américaines. Les ravisseurs prennent peur et s'enfuient en voyant les premiers parachutistes fondre sur la ville. Mais la victoire a un goût amer car durant ce laps de temps, William Curtis a rendu l'âme.

Les Scions rencontrent deux représentants des dieux, un Messager qui leur apporte différents cadeaux de la part de leurs pères divins. Marc reçoit une Hache, Hhasparryn deux gantelets à lames empoisonnées et Jack un harpon. Ils apprennent aussi que les dieux leur fournissent un nouvel allié, Lucas Ming-Hua, fils de Sun Wukong, suite au trépas de leur compagnon. Cependant, la mort de William ayant été provoquée par ses alliés, les Scions reçoivent l'ordre de ne plus utiliser le moindre explosif, et ce pour un temps indéterminé, sous peine de se voir retirer leurs privilèges.

Après quelques jours passés à aider les forces de la Coalition à pacifier la Côte Ouest, Laurent appelle les Scions pour leur parler d'un problème qui devient de plus en plus dangereux. Jusque là, Luther parvenait à modifier les codes de lancement nucléaires des silos américains. Mais la tâche devient de plus en plus ardue et, pour éviter que l'Empereur ne fasse feu sur les pays membres de la Coalition et ne déclenche une guerre nucléaire, il convient de les désamorcer. Laurent et Lilith s'occupent des silos de l'Est des Etats-Unis tandis que les Scions devront se charger de ceux de l'Ouest. Le centre de contrôle se trouve à Houston, Texas, zone de guerre.

Arrivés là-bas, les Scions décident de passer par les souterrains afin d'éviter des rencontres fortuites avec les troupes américaines encore sur place. Ils errent dans les égouts et sortent au niveau du zoo de Houston, désert de toute présence humaine. Les Scions demandent leur chemin aux bêtes présentes sur place et reprennent la route, Hhasparryn et Lucas par les égouts, et Marc et Jack par les airs (le pégase c'est bien pratique). Nos deux aviateurs se font cependant accueillir par les défenses américaines qui protègent le site. Ils plongent et atterrissent par miracle dans un étang, Jack utilisant son harpon pour contrôler les eaux et éviter tout accident.

Les deux autres franchissent les égouts et arrivent juste devant le bâtiment. Rejoints par le fils de Cernunnos et le fils de Poséidon et décident de passer à l'attaque au moment où des avions de la Coalition lancent un bombardement sur la ville. Neutralisant rapidement les gardes, ils parviennent jusque dans la salle de contrôle où Marc se lance dans le piratage du système de commande. A cet instant, le Scion Gaulois est soudainement frappé d'un doute. Et s'il mettait fin à la guerre tout de suite? C'est vrai, il contrôle des dizaines de milliers de missiles. Quelques uns qui tombent sur Brasilia, ce ne serait pas un grand mal? Et que sont quelques millions de morts face à la survie de l'humanité? Il expose ses doutes à son groupe. Lucas n'est pas tenté par l'idée, mais ne cherche pas à s'interposer. Hhasparryn pense que c'est une bonne solution et encourage Marc à procéder au tir, malgré leur interdiction d'utiliser des explosifs( un missile ça compte comme tel). Jack par contre, refuse catégoriquement que ses soeurs, capturées par des officiers américains et emmenées à la capitale, ne soient sacrifiées ainsi, quitte à prolonger la guerre de plusieurs années. Marc hésite longuement, écoutant chacun des arguments des deux autres. Mais il finit par se raviser et neutralise les systèmes de lancement des bombes nucléaires américaines, les rendant totalement inutilisable.

Que ce serait-il passé si le feu nucléaire avait été employé? Je garde ça pour moi. Mais j'aurais aimé le résultat, je peux vous le garantir.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:40 pm

Tuteur démoniaque


L'avancée des forces de la Coalition est implacable. Les voilà qui ont dépassé la frontière du Mexique et qui continue en Amérique Centrale. Mais, à mesure que la ligne de front se réduit, la progression des libérateurs, bien que renforcée par des résistants américains et mexicains, se heurte à une forte concentration démoniaque. Ils sont même bloqués désormais et stagne depuis deux jours.

Lilith et Laurent proposent donc aux Scions une alternative: la Succube peut prendre le contrôle des démons présents dans la région (une cohorte de plusieurs centaines d'entités) et les faire agir sous son commandement. Il lui faut pour cela une source magique importante et, chance, il se trouve qu'un ancien temple aztèque se trouve à quelques kilomètres derrière le front. Il suffit donc de s'infiltrer et de s'y rendre pour accomplir le rituel et reprendre l'avantage sur l'ennemi. Suite à un débat houleux avec la Lame de Lucifer, Hhasparryn lui ordonne de se taire et la Lame lui assure qu'elle aura sa vengeance.

Avec une manoeuvre de diversion et les charmes de Lilith, la traversée de la frontière se fait sans poser de problèmes. Une fois au temple, et après l'avoir gravit, Marc Lambert entrevoit des bribes du futur. Il aperçoit, dans sa vision, une masse hirsute s'approcher, Lilith canaliser un grand pouvoir en riant, ainsi que Laurent, blessé. Mais il ne fait pas part de cela à ses camarades. Il tente également de se renseigner auprès de fourmis rouges sur la présence de soldats dans le coin, mais l'intelligence limitée des créatures transforment la situation en quelque chose d'assez drôle (je vous laisse l'imaginer, mais Marc courait et les fourmis aussi).

L'exploration du temple se fait sans trop de difficultés. Arrivé devant deux chambres, le groupe se sépare pour les explorer. Marc, Lucas et Jack fouillent des tombes tandis que Lilith et Hhasparryn explore la deuxième. Le fils d'Osiris a un moment d'absence et recouvre ses esprits avec quelque chose d'étrange dans son pantalon. La Lame lui explique donc qu'elle a fait poser, par Lilith, une ceinture de chasteté, dont la clé vient de fondre, pour se venger de ce pauvre Hhaspa (on n'insulte pas impunément la Lame de Lucifer, elle avait prévenu)

Suite à cet épisode (qui n'avait que la vengeance comme objectif), les Scions descendent encore plus profondément dans le temple jusqu'à pénétrer une grande salle. Lilith y entame le rituel, accumulant l'énergie du temple. Un grondement sourd se fait entendre et une immense créature portant sur son dos deux archers cadavériques entre dans la pièce. Le Gardien des lieux a été éveillé, et il ne semble pas content du tout. Néanmoins, nos Scions parviennent à battre la bête sans trop de difficultés, à l'exception des hoplites et des Tengus d'Hhasparryn. Une fois le combat terminé, un frisson d'inquiétude parcourt l'échine de Marc.

Le rituel s'achève dans un rire dément de la Succube et les lumières pourpres des feux de la pièce disparaissent. La démone ouvre deux grands yeux jaunes, puis d'autres paires apparaissent teintant la salle de dizaines de petits points lumineux.
Bien...Tuez-les. se contente-t-elle de lâcher avant que la cinquantaine de démons se trouvant derrière elle ne se lance à la poursuite de nos Scions. Suivant les conseils de la Lame de Lucifer (COURREEEEEZ!!!), ils s'enfuient, quittant le temple plus vite qu'ils n'y étaient entrés. Ils reprennent leur véhicule et roule, toute la nuit.

En contactant Laurent, ils apprennent que les forces de la Coalition sont attaquées et forcées de se replier. Les Scions passent le reste de la nuit à rouler jusqu'à arriver, cinquante kilomètres derrière la ligne de front, ils arrivent dans le camp de fortune des forces coalisées et retrouvent un Laurent blessé, dépité et démoralisé par la trahison de Lilith. Visiblement...personne ne l'avait vu venir.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:40 pm

Dans la gueule du loup


Suite à la défection de Lilith, le moral est bas et la Coalition repoussée jusqu'au Mexique. Mais cela ne décourage pas pour autant Laurent ou bien nos Scions, qui sont bien conscient que durant une guerre, il y a tout autant de revers que d'opportunités. L'agent de la DGSE les convoque d'ailleurs, en secret, pour les envoyer directement au Brésil afin de rallier les groupuscules de résistants et de les préparer. Un ennemi à l'intérieur n'est jamais plus qu'un allié potentiel.

Les Scions empruntent donc une petite embarcation et s'engagent sur le fleuve Amazone afin de rejoindre les confins de la forêt tropicale et ainsi espérer retrouver les combattants opposés à l'Empereur. Mais, alors qu'ils progressaient tranquillement, Jack entend une voix provenir de la jungle et ressent également une légère émanation magique. D'un commun accord, les Scions décident de s'y rendre pour savoir de quoi il en est. Posant pied à terre et s'engageant dans la forêt, ils trouvent une silhouette humaine qui semble parler, mais ses propos sont incohérents. Celle-ci se retourne alors, dévoilant son visage cadavérique et pousse un grand cri strident qui attire une dizaine de ses congénères. Ces derniers sont les soldats morts des dieux Aztèques, envoyés ici pour se venger de la profanation que les Scions ont fait de leur ancien temple. La bataille s'engage alors, mais celle-ci ne dure pas longtemps car nos héros commencent à maîtriser leurs pouvoirs et capacités divines.

L'embuscade ayant échoué, les Scions reprennent leur route sur le fleuve avant d'être interceptés par les individus qu'ils recherchaient. Amenés dans un camp de fortune n'abritant qu'une centaine d'occupants mal équipés et avec très peu de moyens (ça change des Scientologues), ils arrivent à convaincre leur chef de la raison de leur présence avant que celui-ci ne reçoivent un rapport de ses éclaireurs sur l'emplacement d'un Pilier d'Agonie, une des sources du pouvoir de l'Empereur.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:40 pm

La Folie des Incas


Maintenant qu'ils ont rejoint les résistants et qu'ils ont appris l'existence du Pilier d'Agonie, l'objectif devient clair pour les Scions : le détruire affaiblira l'Empereur et permettra à la Coalition de reprendre l'avantage. Décision est prise de s'y rendre et de tout faire sauter. Les troupes sont guidées par un indigène issu d'une tribu amérindienne locale qui connaît la région comme sa poche. Le Pilier se trouve dans d'immenses ruines d'une antique cité de l'empire inca, au coeur de la jungle amazonienne. Bien sûr, les éclaireurs ont constaté la présence de nombreux soldats et de démons sur les lieux. Ce ne serait pas drôle sinon ^^.

Cependant, arrivant à proximité, en suivant d'anciens canaux et pénétrant les souterrains de l'ancienne ville Inca, la centaine de résistants et les Scions sentent un étrange gaz se répandre dans l'air. Mais il est déjà trop tard et tous sombrent dans l'inconscience en quelques instants (ça vous apprendra à rater vos jets de Perception). Les Scions se réveillent, nus comme des vers, dans une sorte de cellule, désarmés et isolés de leurs nouveaux compagnons. Usant de ruse et d'une bonne dose de force brute, ils se débarrassent de la porte qui les retenait. Lucas fait apparaître son Guan Dao et tous, suivant Jack et sa perception de la magie, se rendent en direction de la sortie, espérant retrouver leurs reliques au passage.

Nos Scions pénètrent d'abord dans une petite pièce et, après avoir défaits rapidement deux gardes et un démon mineur, retrouvent vêtements et arsenal (et après ça dit que je ne fais jamais rien pour eux...ingrats) et peuvent se remettre en route pour poursuivre leur mission. Longeant une grande salle, ils arrivent, par des interstices dans les murs, à observer le Pilier d'Agonie en pleine action. Un immense vortex de couleur pourpre au sol absorbe les corps sacrifiés des résistants capturés. Et pour chaque homme tué et livré en pâture au gouffre magique, un démon frais en sortait. Marc eut alors une idée qu'il soumit immédiatement à ses compagnons. Ils poussèrent les piliers entourant le vortex, usant de toutes leurs forces pour les faire s'écrouler les uns sur les autres et ainsi faire s'effondrer le toit. Le résultat étant satisfaisant, ils n'avaient cependant pas envisagé que cela entrainerait l'effondrement complet de la structure dans laquelle ils se trouvaient (ou alors si...mais ils n'en donnaient pas l'air)

Une course effrénée s'en suit, chacun des Scions sortant à un moment ou un autre de la pyramide (parce que la cohésion de groupe c'est un peu trop surfait donc, chacun pour sa peau). Une fois à l'extérieur, ils se rassemblent, constatent que l'ensemble de la cité semble collapser sous le relâchement d'énergie ethérique.

Cependant, leurs affres ne s'arrêtent pas là. Hhaspparyn, ne supportant plus les réflexions de la Lame de Lucifer, décide de s'en débarrasser en la jetant au loin. Une décision non sans conséquence...
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:41 pm

Troubles-fêtes


Le pouvoir de l'Empereur affaibli, la Coalition peut reprendre ses assauts sur l'Empire. Laurent contacte donc les Scions pour les charger d'une nouvelle mission: afin d'accélérer la défaite américaine, les forces coalisées vont lancer un débarquement au Brésil, à proximité de Rio de Janeiro. Nos héros sont chargés, non pas d'aller se battre, mais de trouver un centre de diffusion télévisuelle pour faire passer un message d'appel aux armes de la population pour l'enjoindre à rejoindre le combat contre les forces impériales.

Avant de partir, Hhaspparyn, sentant sa volonté s'effriter et ses forces diminuer, comprend que cette faiblesse est due au rejet qu'il a fait sur la Lame. Se mettant d'accord avec elle, il la reprend, se sentant de nouveau entier, à condition que celle-ci l'ouvre moins. Cette affaire réglée, nos Scions se mettent en route pour Sao Paulo où se tient l'un des sièges de TV Brasil d'où ils pensent pouvoir faire passer leur message. Si la ville est tendue, les forces militaires présentes ne les embêtent pas, s'attendant plus à recevoir des avions de chasse et des hélicoptères plutôt que 4 individus habillés en civils. Se rendre jusqu'au studio est chose aisée. Maintenant, il faut y pénétrer.

Nos héros décident de passer par les toits, choix non sans sagesse, et, après avoir escaladé l'immeuble, ils y rentrent par l'escalier de service. Il est 6 heures du matin, et les locaux sont calmes. Le sixième étage de l'immeuble ne révèlent rien de particulier, ne contenant pas ce que nos Scions recherchent. Ils passent donc au 5e, tout en essayant mollement d'être discret (un Lundi matin, 6h tout le monde ne peut pas être à fond). Un léger incident cause du bruit et notre groupe se fige, priant pour que personne ne l'ait entendu. Sort alors, d'une pièce avoisinante, un simple employé, café en main, qui venait voir de quoi il s'agissait. Marc et Lucas sont les plus prompt à réagir. Alors que le fils de Sun Wukong ouvrit la bouche pour calmer l'homme, une splendide hache à deux mains, double tranchant, bien aiguisée, se planta dans le crâne du pauvre employé mal réveillé, le tuant sur le coup. Marc étant quelqu'un qui aime le travail bien fait, il décide de cacher le cadavre dans une pièce à côté, le jetant devant un groupe d'autres civils travaillant ici, qui se révèlent très vite horrifiés de la situation.

Ce léger contretemps n'empêche en rien nos Scions de trouver un studio en pleine émission directe. La salle est prise en otage et Lucas et Jack se chargent de prendre l'antenne, en faisant continuer le direct.
Ceci est un message de la Coalition Internationale. L'Empire d'Amérique est à genou. Ses exactions vont bientôt connaitre un terme. Nous appelons tout ceux qui souhaitent être libres à prendre les armes et à aider les forces coalisées dans leur assaut. Si vous ne nous rejoignez pas, nous ne pourrons promettre qu'aucun mal ne vous sera fait. Toute personne aidant l'Empire en subira les conséquences.

Une fois le message transmis, les Scions prennent la tangente, repassant par le toit et s'éloignant légèrement de la ville le temps que les forces de la Coalition n'intervienne et ne la capture.
A votre avis, quelle sera la réaction de la population à un tel message? Tout ce qui est sûr, c'est que cette histoire touche bientôt à son terme.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2073
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: Campagne Scion "de l'Eau et du Sang", Guther

Message par Guther » ven. déc. 30, 2016 5:42 pm

Vae Victis


La Fin est proche. Ce qui reste de l'Empire d'Amérique est à feu et à sang. Ses armées en déroute, son peuple indécis, des guérilléros prenant les armes de toute part... Ce qu'il reste de loyaliste s'est réfugié à Brasilia, transformant la ville en véritable forteresse. Et la Coalition se trouve à ses portes. Des dizaines de milliers de soldats, de toutes nationalités sont rassemblés, n'attendant qu'un seul ordre pour mettre fin à ces massacres. Mais l'ennemi n'est pas sans ressources. Des centaines de démons sont encore présents dans la ville, représentant une menace bien trop grande pour être négligée.

Et c'est là que nos Scions interviennent.

Laurent les convoque "pour une dernière fois" et leur explique qu'il possède un contact à l'intérieur de la ville ayant des informations cruciales pour la victoire. Il les charge donc d'aller à sa rencontre, durant la nuit pour récupérer ces infos. Une fois en leur possession, ils lanceront le signal de l'offensive.
Bien que peu convaincus, nos (z)héros se rendent en ville, s'infiltrant aisément par les égouts. Là, ils rencontrent une faible résistance, l'ennemi ne s'attendant pas spécialement à une attaque souterraine. Néanmoins, ils choisissent la méthode plus discrète plutôt que vengeresse et parviennent sans difficulté à rejoindre les rues de Brasilia. Là, ils se rendent au point de rendez-vous et, à l'heure précise, entendent une voix bien familière.
"Bonjour les garçons. Je vous ai manqué?"

Lilith en personne se tient devant eux, escortée par deux autres démons. Si nos Scions pensaient avoir à se battre, la maîtresse Succube les rassure en leur expliquant que tout n'était qu'un plan entre elle et Laurent depuis le début. Sa trahison n'étant qu'une mise en scène, il avait cependant fallu la rendre crédible en ne prévenant personne, pas même l'état-major. Mais nos Scions l'ont visiblement mal pris.

Quoi qu'il en soit, l'heure est venu à l'assaut. Lilith prenant le contrôle de l'ensemble des démons présents dans la ville, l'avantage tourne net pour la Coalition qui s'élance, écrasant toute résistance se dressant devant eux. Nos Scions participent à plusieurs escarmouches, faisant même sauter un restaurant entier rempli de Brésiliens. Les forces des défenseurs plient très vite et à l'aube, le chemin est ouvert vers le Palais Impérial.

A l'intérieur, nos Scions se rendent jusque dans la salle du trône. Là, ils y voient l'Empereur Arlando, l'homme qui les a fait pourchasser pendant des mois, l'homme qui ne souhaitait que leur mort, leur faisant face, entouré de deux derniers démons qui lui sont fidèles. Le combat final entre le Possesseur de la Lance du Destin et le Porteur de la Lame de Lucifer commence. Les assauts d'Arlando sont violents, mettant à mal la défense d'Hhasparryn. Celui-ci peine à porter des coups efficaces. Il faut les interventions de Jack, Marc et Lucas, se jetant sur la trajectoire de la lance les uns après les autres, pour permettre au fils d'Osiris de prendre l'ascendant. Arlando commet alors une erreur. Un faux pas qui lui coutera la vie. La Lame s'enfonçant dans son coeur, l'Homme qui avait fait trembler le monde venait de tomber.

Les démons disparurent, et le soleil se leva sur la ville. Dans le palais, deux personnes firent irruption. Lilith et Lucifer. Ils informèrent d'abord Jack que ses soeurs avaient été libérés quelques minutes plus tôt. Puis Lucifer récupéra la Lance. Il proposa ensuite à Hhasparryn de garder la Lame s'il le souhaitait, mais celui-ci préféra rendre l'épée à son propriétaire original, ne souhaitant plus subir ses caprices.

Le Monde s'est retrouvé changé. Nos Scions furent sacrés héros de guerre par la Coalition, recevant la Légion d'Honneur française. Les Dieux se chargeant de les dissimuler à nouveau, ils obtinrent le statut de demi-dieu.
Ils ont frôlé la mort à plusieurs reprises, ont défiés hommes et démons. Je pense qu'ils peuvent savourer un peu de repos, vous ne trouvez pas?

PS: il fallait tout de même que je la conserve celle-là.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité