Campagne des chroniques oubliées

Vos parties elles déchirent ! N'en perdez pas la trace, faites profiter les malheureux absents.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Polar007
Messages : 196
Inscription : lun. déc. 26, 2016 8:37 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Campagne des chroniques oubliées

Message par Polar007 » lun. janv. 02, 2017 5:07 pm

Années 863
Dans une taverne de Castlefer, à la nuit tombée.
Un barde, au milieu de l'agitation ambiante.

"Hé là, mes amis! La nuit qui s'annonce va être longue, et si vous me prêtiez votre attention, je pourrais peut être vous divertir et vous distraire. Laissez moi vous raconter l'histoire d'un groupe d'aventurier qui n'est pas étranger aux événements qui ont lieu dehors. Voici l'histoire d'une très jeune mais non moins brave demi-ogre, d'un fier chevalier, d'une malicieuse ensorceleuse, d'une curieuse arquebusière et d'un sage druide.... du moins c'est ainsi que ce groupe à débuté...."





Mon histoire débute dans une taverne, semblable à celle-ci, quoique beaucoup moins animé, au sud de Montestroit. Le soleil commençait à peine sa course pour redescendre vers l'horizon. Attablé et venant de finir leurs repas, cinq aventuriers, formant un groupe à part entière depuis presque quatre mois, venait de finir leur repas. Enfin, ils n'étaient pas tous attablés. Car, comme à l'accoutumée, deux chaises étaient vides.

Khajit n'était en effet pas à la table. Le félis n'avait en effet pas pour habitude de déjeuner avec ses compagnons. Comme à son habitude, le moine laisse transparaître un grand calme et une grande sagesse. Cependant, quiconque l'as côtoyé pourra également vous parler de ses accès de rages meurtrières. Doté d'une grande agilité, capable de durcir ses poings et son corps aussi bien pour encaisser que pour donner des coups, il s'agit d'un combattant de très grandes qualités.

La seconde chaise appartenait à Aphrodite. La jeune ensorceleuse était en effet au comptoir, discutant avec le patron et tentant d'utiliser ses charmes, comme à son habitude. Nul ne sait si la jeune humaine succombait réellement au charme de son interlocuteur ou si elle jouait un role, en tentant habilement de mettre l'homme dans sa poche, sans doute afin d'économiser quelques pièces à son groupe. Seule la personne derrière ce sourire malicieux le sait.

Contemplant une grande assiette vide contenant quelques minutes auparavant une gigantesque pièce de viande avec un sourire satisfait, La demi-orque Kryll se tient à table. Sa chaise est un peu plus haute que les autres, afin de compenser sa faible taille. Car la barbare n'as même pas neuf ans! Cependant, ayant appris à manier une hache avant de savoir marcher, Kryll peut rivaliser avec n'importe quel adulte en force et en combat.

A ses côtés, dans son armure de plaque reflétant les rayons du soleil arrivant jusqu'à lui, le preux chevalier Yves Rocher balaye la salle du regard, jetant régulièrement des coups d’œil par la fenêtre afin de surveiller son fière destrier. Bien qu'il n'est pas l'homme le plus malin du royaume, titre revenant bien entendu à e cher Filjar, il reste un homme plein de bonne volonté et un excellent combattant à l'épée.

Enfin, repus malgré un repas peu copieux, Earïorïl dit Ear surveille son amie partie au comptoir. Le druide, peu loquace mais avide de savoir, profite de cet instant de calme avant de reprendre la route. La forêt et sa seconde maison, et les animaux sa deuxième famille. On dit de lui qu'il est capable de faire pousser des baies au vertus miraculeuse par la simple force de la volonté.

Alors que nos cinq héros songeaient à reprendre la route, à la recherche de gloire et de reconnaissance, un événement détourna leur attention. Un homme, convenablement vêtu, ayant passé les trente printemps, fit irruption dans la battisse. Son air précipité attira l'attention de plusieurs membres du groupe, notamment celui de l'ensorceleuse, puisque l'inconnu se dirigeait vers l'arrière de la taverne. Il prit à part le propriétaire des lieux qui, après quelques mots du voyageur, balaya la salle du regard avant de le poser sur une table et de la pointer du doigt... inutile de vous préciser quelle fut cette table.

L'homme remercia son interlocuteur, puis avança vers l'endroit indiqué. Il arriva à hauteur de Yves Rocher et de Khajit, revenu à table car lui aussi interpellé par l'homme. Ce dernier le pria de s'asseoir avec eux. Il se présenta sous le nom de Davot Sillis, Bras droit du chef du village des deux chênes, Le dénommé Wallace Whiteley. Il explique être venu ici afin de trouver un groupe d'aventurier capable d'accomplir une mission pour le village. En effet, celui-ci est régulièrement attaqué par des Orques, et ce depuis plus d'un mois. Cependant, Il n'y eu jamais le moindre blessé, ni même la moindre scène de combat lors de ces raides; Les assaillants ne faisaient que piller les ressources agricoles produites et stockés par le village. L'hiver approchant et Montestroit ayant refusé l'envoi de garde supplémentaire pour assurer la protection des habitants et des vivres, le village se devait d'embaucher rapidement des aventuriers afin de régler le problème.

La troupe accepta la requête formulé par Davot, et prit ainsi la route du village, non sans avoir eu l'assurance d'une douce récompense. Nos héros arrivèrent au village au moment ou le soleil arrivait au bout de sa course, et il purent ainsi rencontrer le chef du village en personne. Celui-ci expliqua que les orques attaquaient environ tous les trois à quatre jours, à l'aube, et qu'il connaissait l'emplacement de deux camps orques à proximité, bien qu'il ne puisse affirmer duquel des deux ils s'agissait, ni même qu'il ne s'agisse pas d'un autre. De plus, les deux étant situés à l'ouest, il était impossible de le déduire depuis la provenance des orques. Il précisa que le village était prêt à céder trois pièces d'ors à chacun, ainsi qu'une des plus belles armes en leur possession. Enfin, il ajouta que le village n'avait pas essuyé d’assaut depuis trois jours...

Fort des ces nouvelles informations, les mercenaires décidèrent de ne pas se diriger vers les campements indiqués. La nuit étant tombé, ils préféraient tendre un guet-apens; pensant que ceux-ci pourraient ré-attaquer au matin, ils décidèrent de les attendre à l’intérieur du village, sachant qu'ils pillaient généralement la grange situé au milieu des habitations. Postant le demi orque au niveau de l'entrée, puisqu'une barricade entouraient les deux-chênes et que les bandits pouvaient ainsi être piégés. Khajit se posta au niveau de la grange et les autres quadrillaient les ruelles.

Cependant, après une longue journée de route et une nuit-blanche, les paupières des héros se faisaient lourdes; ils ne purent ainsi pas réagir assez vite quand les barbares pénétrèrent dans le village. Mais ceux-ci ne se dirigeaient pas vers la grange; ils ne prirent pas de vivres. Ils kidnappèrent une jeune enfant qui jouaient aux aurores. Kryll tenta bien de poursuivre les trois assaillants, mais ceux-ci courraient trop vite et se perdirent rapidement dans la forêt. Elkle aperçut toute fois une bande blanche peinte sur le visage des orques, couvrant presque la moitié droite du visage, chose qui n'avait pas été mentionné auparavant. Le groupe parti ainsi immédiatement vers l'un des campements orques.

A suivre
Gloire au blaireau!!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité