[Univers] Les Organisations Non Gouvernementales

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2040
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

[Univers] Les Organisations Non Gouvernementales

Message par Guther » ven. févr. 16, 2018 2:45 pm

Les Clans Alpins

Lors de la Grande Guerre entre la Fédération et les communistes, beaucoup de civils habitants dans les Alpes décidèrent de se couper du monde extérieur et de ses problèmes. Ils se réorganisèrent donc en microsociétés autosuffisantes, respectueuses de leur environnement et continuèrent leurs petites vies. La chute de plusieurs bombes nucléaires engendra des modifications climatiques importantes. Les Alpes se refroidirent, jusqu’à atteindre des températures hivernales parfois en dessous de -50°C. Beaucoup des habitants de ces montagnes périrent et aujourd’hui, seul trois clans survivent toujours. Les mentalités ont évolués, et une rancœur commune contre l’ancien monde a grandi parmi les Alpins : ils croient que la technologie est un des éléments qui a propulsé le monde vers sa fin. Ils ont donc rejeté des avancées qu’ils jugent comme destructrices, comme les armes lasers, plasma, et les explosifs. Ils ne manient que des armes à feu légères pour la chasse et pour se défendre en cas d’éventuelles attaques.

Le nouveau courant religieux

Les Alpins ont rejeté les croyances monothéistes traditionnelles dès leur coupure avec le monde. Les premiers ne vénéraient aucun dieu, mais respectaient les règnes de la Nature. Cependant, de plus en plus de gens finissent par voir ces règnes comme des dieux qu’ils vénèrent et qu’ils prient.
Animalia : Entité de la chasse et du gibier, elle protège les chasseurs et leurs familles et les accompagne dans leurs expéditions. Elle est la garante du monde animal et de ses fruits, et elle seule peut choisir de récompenser les chasseurs ou non.
Plantae : Entité de la Terre, de la Vie et de la Nature, c’est sous ses auspices que les agriculteurs se placent pour leurs travaux aux champs. C’est elle qui apporte les bonnes récoltes et est en opposition avec Fungi (selon les mythes).
Fungi : Entité de la Maladie et de la Mort, c’est à lui que se confient les malades (logique) et à ses préceptes que les médecins répondent. Chaque mois, il passe faire sa moisson d’âmes pour les emmener dans l’au-delà, au grand dam de Plantae.
Homino : Entité du fer, de la Guerre et des Artisans, il représente le côté destructeur des hommes. Il n’est invoqué qu’en cas d’offense nécessitant un châtiment prompt et sévère. Les artisans lui confient aussi leurs ouvrages, priant pour qu’ils servent la Vie et non la Mort.


Les Savoyards


C’est le premier des clans à s’être formé. Le plus ancien et le plus reculé de tous, quasiment coupé du reste du monde. Les Savoyards obéissent tous à leur chef suprême, directeur spirituel et dictateur à vie : l’Embaumé. C’est lui qui dirige tout : que ce soit les chasses, les cérémonies religieuses, les travaux des champs…il intervient dans chaque tâche du clan et se prétend même être un envoyé des Dieux sur Terre. Depuis son trône de pierre, il commande à son peuple et ceux-ci lu obéissent au doigt et à l’œil sans poser de questions. Tout manquement à ses devoirs entrainera un châtiment souvent exemplaire de la part de l’Embaumé. Il dispose du droit de vie ou de mort sur les 300 membres du clan.
Toutes les tâches du clan sont sacralisées. Chaque jour, que ce soit pour la chasse, la pêche, les travaux des champs ou des carrières, etc…doivent recevoir la bénédiction de l’Embaumé avant d’aller s’atteler à leurs ouvrages.

Les Savoyards se sont installés dans la Grande Chartreuse. Ancien monastère coupé du monde, Ils y ont jetés leur dévolu car elle convenait tout à fait à leur idéal de vie; lieu reculé, isolé, difficile d'accès. Tous les chefs Savoyards jusqu'à l'Embaumé ont entrepris de lourds travaux pour permettre à tous les membres du clan de se loger, créer des champs et des pâturages pour le bétail, des murs plus solides et un chemin de ronde. Plus on est important dans le clan, mieux on est logé et plus on a de chances d'obtenir un appartement dans une des cellules de moine. L'Embaumé occupe actuellement l'ancienne chambre du Révérend Père, exécuté par le premier chef des Savoyards, et personne, excepté son serviteur personnel et ses deux gardes du corps attitré, n'ont le droit d'y accéder. Les gardes ont ordre de tuer quiconque transgresserait cette règle.
Sur l'ancienne clôture des moines, aujourd'hui transformé en muraille, patrouillent jour et nuits des gardes armés, surveillant toute personne approchant de l'enceinte de la Chartreuse. Les étrangers n'ont droit qu'à une seule et unique sommation avant qu'ils n'ouvrent le feu. Même les caravaniers n'ont pas l'autorisation de pénétrer dans le monastère. Rien ne doit troubler le havre des Savoyards.


Le clan de Stabatio

Installés dans l’ancien village et station de ski du Monêtier-les-Bains, les Stabatii ont organisé leur clan autour des eaux thermales de la vallée. En plus des champs céréaliers et légumiers, ils ont relancés la culture de plantes médicinales, d’herbe à fumer et même de certaines drogues. C’est aussi le clan le plus ouvert sur le reste du monde. Contrairement aux Savoyards, ils pensent que ce n’est pas en s’isolant totalement qu’ils parviendront à s’en sortir. Les caravanes stabatii rejoignent les anciennes autoroutes du sud de la France et se rendent jusque dans l’Empire du Massif et les Nations Cathares. Ils échangent leurs productions contre de la nourriture et des fournitures médicales qu’ils ne peuvent produire sur leurs terres ainsi que contre des munitions, qu’ils revendent ensuite aux autres clans. Ils sont ainsi devenus les fournisseurs de toutes les tribus ce qui leur confère une certaine immunité. Ils ont aussi quelques contacts chez les Dupont Industries. Grâce à eux, ils exportent leurs drogues jusque dans la Fédération. Ils sont dirigés par Guy de Michelin, un ancien caravanier qui, le premier a établi des contacts avec les factions hors des Alpes. Il s’est rapidement entouré d’une sorte de conseil qui l’aide dans les affaires claniques. Avec plus de 350 hommes et femmes dans le clan, c’est le plus grand de tous.

Malgré de rudes conditions climatiques, le village du Monêtier-les-Bains, renommé par le clan Stabatio, son nom d'origine, a réussi à résister au passage du temps. Les 350 membres du clan occupent quasiment toute la ville et ont réhabilités la plupart des structures, principalement les Thermes et le Four à Pain. La Mairie est désormais occupée par la société des caravanes transalpines et les bâtiments alentours abritent le corps de Garde et le Conseil du Clan, dirigé par Guy de Michelin en personne. Le reste de la ville est organisé en quartiers: autour des bâtiments d'administration viennent les commerces, les échoppes, les ateliers des artisans...on y trouve de tout (armes, herbes curatives, nourriture, objets divers et variés...) et c'est le quartier le plus animé du village. Ensuite viennent, après le quartier marchand, les habitations. Chaque famille se voit attribuée une maison, en fonction de sa taille et des fonctions de ses membres. Lors du mariage entre deux personnes, elles reçoivent un nouveau logement pour leur famille future. Enfin, après les lieux résidentiels se trouvent les champs agricoles et d'herbes médicinales, drogues et autres produits de la terre.


Le clan du Mont Blanc

Ce clan porte mal son nom. S’il a été fondé au pied du Mont Blanc, ses membres ont choisi la voie du nomadisme plutôt que la sédentarité, ce qui en a fait, du fait de la rudesse du climat alpin, le plus petit des clans avec 200 individus au maximum. Ayant longtemps arpenté les terres du Mercantour, ils ont décidés de s’organiser sur le même modèle que les loups qui vivent sur ces terres, en une grande meute où chacun veille sur les autres. Le couple Alpha, Jean et Marie Naima, dirige le clan et les autres doivent obéir. Les hommes sont tous assignés en groupes de chasses, sauf les plus vieux qui aident les femmes à la cueillette et à l’éducation des plus jeunes. Le clan est divisé en trois castes : les Alphas, le couple et les personnes les plus proches, les Bêtas, le reste des membres du clan (hommes, femmes, enfants et vieillards) et les Omegas, les membres les plus faibles et les gêneurs. On compte un bon nombre de Sangiens dans ce clan. Au début méprisés, leurs aptitudes à la chasse et leur force leur ont valu un respect de la part de tous les membres.

Le Clan du Mercantour est un clan qui a rejeté la sédentarité. Même s'il reste uniquement dans ce qui était le parc naturel du Mercantour et ses environs, il ne possède aucune ville fixe. Ils ont reconstruit des yourtes, ces tentes solides utilisées par les nomades Kazakhs, Ouzbeks... qui faisaient fureur en France au début du XXIe siècle, où chaque famille passe la nuit. Le campement est toujours organisé de manière simple: la yourte du couple alpha au centre, à côté de la yourte-mess où tous les membres du clan se réunissent pour se restaurer et passer les rudes soirées alpines. A part cela, chacun est libre de planter sa yourte où bon lui semble et, généralement, on trouve des groupements de 3-4 yourtes en cercle autour d'un grand feu.
Un grand enclos pour les bêtes (chevaux, vaches, mules, lamas, etc.) est aussi installé un peu à l'écart du campement. Pour éviter que les prédateurs ne fassent un festin des bêtes de bat, plusieurs gardiens, généralement des Sangiens, sont postés autour de l'enclos et se relaient pour empêcher toute attaque.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Avatar de l’utilisateur
Guther
Messages : 2040
Inscription : dim. déc. 25, 2016 9:28 am
Localisation : Dans mes mondes

Re: [Univers] Les Organisations Non Gouvernementales

Message par Guther » ven. févr. 16, 2018 2:49 pm

Les Dupont Industries

Image


Il y a des gangrènes que le monde n'arrive jamais à supprimer. L'une des plus sombres d'entre elles n'est autre que les Dupont industries. Si, lors de l'Holocauste, la notion de capitalisme a pris du plomb dans l'aile, la mafia a, quant à elle, continuée d'exister. Lorsque Charles Dupont a compris que la guerre entre les trois factions était inévitable, il a tout de suite saisi l'opportunité. Il a fondé son entreprise il a tout de suite basé sur le trafic illégal d'armes, la prise d'otage avec rançon, le trafic d'améliorations cybernétiques, le blanchiment d'argent, le braquage de banques et autre activités plus ou moins illégales. Les Dupont industries sont implantés partout. On trouve une délocalisation de leur quartier général dans toutes les grandes villes du monde, il fricote avec tous les gouvernements, avec tous les milieux louches et fournissent aussi bien les loyalistes que les rebelles. « L'argent n'a pas d'odeur » pourrait être leur devise. De nos jours, les Dupont industries comptent plus de 5000 membres répartis sur tout le territoire, plus d'une centaine de locaux, un véritable arsenal de guerre, un véritable réseau de dealers de drogue et se présentent à tous comme une entreprise pourvoyeur de services divers et variés. De la dissimulation de marchandises volées jusqu'à l'assassinat commandité, tout ce qui n'est pas légal peut être fait par eux. Ils sont particulièrement difficiles à démasquer : ils n'ont pas d'uniforme, pas de nom de code, pas de signe distinctif, ils touchent à tous les domaines et ne sont notés que dans un registre sous forme codée que détient Charles Dupont en personne sur lui.
Il faut savoir que les Dupont industries ne sont pas juste une simple organisation criminelle. Il y a en leur sein une sorte de code d'honneur que tous les membres s'engagent à respecter. D'abord, lorsqu'on devient membre des Dupont industries, on le devient à vie. Et de ce fait, même lorsque l'on prend sa retraite, on est toujours tenue d'aider les autres membres et on peut toujours recevoir leur aide. Car en effet, il y a un véritable réseau d'entraide dans l’entreprise. Tous ceux qui l’intègrent deviennent en quelque sorte membre d'une grande famille au sein de laquelle tout le monde a un véritable rôle. Que l'on dépende du service des assassinats, des services logistiques ou du service des presses à billet, on est tout frères et sœurs. Malgré de petites rivalités entre les services, jamais un membre des Dupont industries ne ferait du mal à l'un des siens sous peine d'être exécuté sommairement. Tout au sommet de la pyramide, Charles Dupont règne en maître sur son clan. Nul n'oserait défier son autorité et de son côté, lui, fait en sorte que ses membres vivent dans l'opulence et ne soient pas embêtés par les autorités.
Les différents services des Dupont industries
Les Dupont industries sont particulièrement diversifiées. En effet, on ne compte pas moins d'une dizaine de services, tous spécialisés et qui travaillent de manière articulée afin d'optimiser la réussite. Lorsque l'on adhère aux Dupont industries, on est basculé dans un de ses services et il devient difficile d'en changer. Néanmoins, quelqu'un faisant ses preuves peut monter en grade est basculé d'un service à l'autre. Il faut savoir que les Dupont industries sont un système pyramidal particulièrement strict. Les membres de base obéissent à des chefs de communauté qui obéisse eux-mêmes à des chefs de district qui réponde devant le conseil d'administration lui-même dirigé par Charles Dupont. Les services sont mélangés sous la hiérarchie afin de permettre un meilleur travail d'équipe. Ainsi, un chef de communauté peut être issu de n'importe quel service et se retrouver avec des assassins, les informaticiens, des ingénieurs et des faussaires sous ses ordres.
Voici la liste des différents services des Dupont industries :
• Le service d’assassinat (tout est dans le nom mais ce sont des pros)
• Le service de faussaires (fausses identités, billet, preuves…)
• Le service administratif (qui fait fonctionner la logistique de toute l’entreprise)
• La confrérie des voleurs (cambriolages etc… Attention, ils n’aiment pas la concurrence hors de leur entreprise)
• Le service de protection (assure la sécurité des locaux, des chefs, assurent la protection des boutiques contre rémunération, peuvent être loués comme homme de main…)
• Le service industriel (fabrique de drogues, médicaments illégaux …)
• Le service de vente (dealers et démarcheurs qui proposent les services de l’entreprise.)
• Le service médical (soigne les membres, les fugitifs et autres… S’occupe des greffes cybernétiques illégales)
• Le conseil d’administration (10 membres dont Charles Dupont et sa fille Viviane : gère toute la structure)

Charles Dupont


Charles est le père de ce petit empire que sont les Dupont Industries. Il se qualifie lui-même de Self-Made-Man, parti de rien pour arriver au sommet. Il débuta son business en vendant des flingues discrètement à de petits truands de bas étage. Il rira toujours de cette époque où il avait voulu devenir marchand d'armes officiel, où le géant de l'époque lui avait craché au visage, lui faisant comprendre qu'il n'avait aucune chance. Il se lança donc dans le trafic illégal. Dans un monde post-apocalyptique, la vente d'armes rapporte beaucoup, et rapidement, Charles Dupont put engager quelques hommes pour l'aider dans son business. De 10, ils passèrent à 20 en trois mois. De 20 à 100 en un an. Lorsqu'ils furent 400 à travailler pour ce qui allait devenir les Dupont Industries, Charles décida de diversifier son commerce. Alors commença le trafic de drogues, de médicaments et d'autres produits. Le jeune patron, âgé de seulement 33 ans à cette époque, installa son quartier général à Paris, sur l'Ile de la Cité, avant l'arrivée de la Fédération. Il engagea une équipe de sécurité, qui se mua vite en une armée. Chaque jour, plusieurs personnes venaient s'embaucher dans les Dupont Industries. En 2 ans, ils dépassèrent le millier d'employés. Charles investit alors et plaça de ses agents dans chacune des grandes villes des nouvelles factions qui apparaissaient, graissant les pattes de qui il fallait. Il était au courant de tout avant tout le monde.
Un évènement marqua sa vie et sa façon de travailler. La naissance de sa fille Viviane. Son épouse le quitta car elle trouvait sa vie ignoble, mais il réussit à garder l'enfant auprès de lui, sachant qu'il pourrait lui apporter tout ce qu'elle voudrait. Viviane changea sa vision des Dupont Industries. Ce n'était pas qu'un business, mais toute sa vie! Ses employés étaient ses amis, sa famille, et ses locaux étaient son foyer. Il se mit à agir différemment, traitant tout le monde avec respect, mettant en place des services de protections des employés actifs comme retraités, Il engagea aussi un service de protection de boutiques contre rémunération. Il était devenu l'éminence de l'ombre de ce nouveau monde. Il y a deux choses qu'il tolère difficilement: qu'on attaque ses employés et que ceux-ci le déçoivent sans véritable bonne raison. Et pour Charles Dupont, une bonne raison est très difficile à trouver.
Aussi puissant que soit un magicien, l'éclatement de son crâne d'un coup de marteau lui fera perdre une bonne partie de son style.

Au nom des Dieux

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité