Teamspeak 3

Teamspeak 3 est un logiciel de communication vocal communautaire.

Afin de nous rejoindre, il vous suffit de suivre les instructions ci-dessous :

Installation:

Vous trouverez l’application  ==>> ICI <<==

Lors de l’installation, vous aurez le choix d’installer le module « Overwolf ».

Celui-ci n’est pas obligatoire.

Premier lancement:

Une fois l’installation terminer, il vous suffit de lancer le programme.

L’inscription à « MyTeamspeak » n’est pas nécessaire.

Il ne vous reste plus qu’à saisir votre pseudo, et à cliquer sur le lien ci-dessous

==>> ts3.cestpasdrole.fr <<==

Le mot de passe correspond aux initiales de l’association.

Se lien vous connectera au serveur et l’enregistrera automatiquement dans les favoris de l’application.

Configuration:

Aller dans le menu « Outils » puis « Options ».
Nous ne nous intéresserons pas aux options générales ou d’apparence, chacun optera pour les réglages qui lui conviennent. Nous allons nous intéresser à ce qui est lié au micro, c’est-à-dire l’option « Capture ».

Donc vous cliquez sur « Capture » sur la barre de navigation à gauche de la fenêtre :

conf_ts3

Pour le « Mode de capture » et si vous possédez plusieurs cartes son, vous devez choisir la plus adaptée.

On continue avec le « Périphérique de capture », c’est-à-dire le micro ; là encore il faut l’adapter pour de meilleures performances.

Dans tous les cas si vous ne savez pas que choisir, laissez les options par défaut.


Ensuite, vous pouvez choisir :
– soit le mode « Appuyer-pour-parler », qui porte bien son nom. Vous devez alors choisir un raccourci pour activer le vocal.
– soit le mode « Transmission continue » : le vocal est tout le temps activé, ce qui est embêtant et déconseillé car on entend les bruits de fond
– soit le mode « Détection d’activation vocale » : le vocal s’active dès que l’on commence à parler.


La barre de l’échantillonnage vocal permet de gérer l’activation vocale. Par défaut, la position du curseur se trouve sur « 0 », cela signifie que le micro s’active en parlant « normalement ». En bougeant le curseur, nous allons changer les conditions de l’activation vocale :
Plus le curseur se rapproche de -50, plus le vocal est sensible à la voix (on dit que l’utilisateur doit chuchoter pour l’activer).
Plus le curseur se rapproche à 50, moins le vocal est sensible à la voix (on dit que l’utilisateur doit crier pour l’activer).
La position du curseur dépendra donc des conditions dans lesquelles vous vous trouvez, de votre voix etc. N’hésitez pas à faire des tests pour vous rendre compte du résultat.


Les autres options permettent de gérer l’écho (réduire ou l’annuler), les options avancées concernent le choix du vocal.